Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Montreuil : un élève de sixième dans le coma après une chute du troisième étage au collège Colonel-Fabien

samedi 12 mai 2018 à 10:01 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Paris et France Bleu

Un élève de sixième du collège Colonel-Fabien à Montreuil, âgé de 12 ans, a été grièvement blessé ce vendredi après avoir chuté du troisième étage. Il est tombé d’une cage d’escalier. Vendredi soir, il se trouvait dans le coma après avoir été opéré.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Lionel Vadam

Montreuil, France

L'hypothèse de l'accident est privilégiée. Vendredi en fin de matinée, cet élève de sixième aurait de lui-même enjambé la rambarde de l'escalier, vraisemblablement "par défi ou pour s'amuser" selon un porte-parole du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, et s'est retrouvé suspendu dans le vide par les bras, sans pouvoir remonter. Une de ses camarades a aussitôt tenté de le secourir mais elle n'a pas pu tenir longtemps et l'empêcher de chuter de près de 10 mètres.  

L'élève dans le coma

Victime d'un grave traumatisme crânien, l'élève a été transporté à l'hôpital Necker, à Paris. Il y a été opéré vendredi soir et se trouvait dans le coma à l'issue de cette opération, dans un état toujours jugé grave. La jeune fille qui a tenté de l'empêcher de tomber, très choquée, a quant à elle été hospitalisée vendredi après-midi. 

Les cours ont été suspendus dès 15h au collège Colonel-Fabien, où plusieurs cellules psychologiques - celle de l'éducation nationale, celle du Samu de Bobigny - ont été mises en place pour accompagner les élèves, les enseignants et les personnels de cet établissement, tous très choqués. 

Une enquête a été ouverte pour établir les causes exactes de cette chute.