Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : un enfant de 4 ans meurt écrasé par une branche d'arbre dans un parc de loisirs

Pluméliau

L'enfant de 4 ans était en sortie scolaire dans un parc de loisirs à Pluméliau (Morbihan). Il est décédé à la mi-journée ce jeudi après reçu une branche d'arbre sur la tête.

L'enfant âgé de 4 ans a succombé après avoir reçu une grosse branche d'arbre sur la tête
L'enfant âgé de 4 ans a succombé après avoir reçu une grosse branche d'arbre sur la tête © Maxppp - SDIS

L'accident s'est produit dans le parc de loisirs "La balade du Père Nicolas", situé à Pluméliau, dans le Morbihan. Ce parc reçoit de nombreux groupes d'enfants pour des actions de sensibilisation à l'environnement. L'élève de maternelle était en sortie scolaire avec sa classe de l'école Notre Dame des fleurs de Languidic. Un peu avant midi, lors de la visite, une branche avec des feuilles est tombée de très haut. 

L'enseignante présente, a entendu un craquement et a eu le temps de pousser des enfants, sauf un élève. Pompiers et Smur sont arrivés très rapidement sur place, mais n'ont pas pu ranimer le petit garçon de 4 ans. L'hélicoptère a été appelé "mais il était trop tard", explique la responsable de ce parc, qui ne comprend pas ce qui a pu se passer. "Des arbres sont tombés lors de la tempête Miguel mais c'était il y a trois semaines", explique la gérante. 

Enquête judiciaire ouverte 

Le parquet de Lorient a ouvert une enquête pour homicide involontaire. Au sein de l'école, une cellule d'urgence médico-psychologique a été ouverte avec cinq psychologues, "chargés d'entendre les enfants et les adultes qui en ont besoin" précise la Direction diocésaine de l'enseignement catholique du Morbihan.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess