Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'Adama Traoré : la famille a demandé une contre-expertise indépendante

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L’avocat de la famille d’Adama Traoré a affirmé à Franceinfo ce mardi qu'une contre-expertise indépendante sur les causes de la mort du jeune homme de 24 ans, avait été demandée. La famille a pris cette décision après avoir eu connaissance, vendredi dernier, d’une expertise disculpant les gendarmes.

La famille d'Adama Traoré ne baisse pas les bras (image d'archive)
La famille d'Adama Traoré ne baisse pas les bras (image d'archive) © Maxppp - Philippe Lavieille

L’avocat de la famille d’Adama Traoré ne lâche pas prise. Elle a demandé une contre-expertise indépendante sur les causes de la mort du jeune homme de 24 ans, a appris franceinfo ce mardi auprès de maître Yassine Bouzrou. La contre-expertise demandée par la famille a été confiée à un professeur de médecine. Les résultats de cette nouvelle expertise médicale, doivent être connus rapidement. 

La famille d’Adama Traoré a décidé de demander cette contre-expertise après avoir pris connaissance, vendredi dernier, d’une expertise qui disculpe les gendarmes

"Un déni de justice " pour la soeur d'Adama Traoré

Après les résultats de l'expertise, Assa Traoré, la soeur d’Adama, avait immédiatement réagi en parlant de "déni de justice". De son côté, l’avocat de la famille du jeune homme avait affirmé que les médecins auteurs de cette expertise n’avaient "aucune compétence en cardiologie mais se permettaient d’inventer une maladie cardiaque" pour expliquer la mort du jeune homme, il y a 4 ans. 

Adama Traoré est mort dans la caserne de Persan, deux heures après son arrestation dans la ville de Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), après une course-poursuite et après avoir échappé à une première interpellation un jour de canicule. 

Une manifestation contre les violences policières

En parallèle, un rassemblement est prévu ce mardi soir à 19h00, devant le tribunal de Paris, porte de Clichy. Il s'agit de dénoncer les bavures et les violences policières. La famille d’Adam Traoré, avec d’autres victimes de violences policières présumées, figure parmi les organisateurs de ce rassemblement.

La famille de Cédric Chouviat, un livreur à scooter de 42 ans mort lui lors d’une interpellation par des policiers à Paris en janvier 2020, appelle également à participer à cette "révolte contre les bavures policières".  

Cette appel à la manifestation intervient dans le contexte d’intenses violences urbaines aux Etats-Unis après la mort, à Minneapolis, de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc lors d'une interpellation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu