Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : La disparition d'Emiliano Sala

Mort d'Emiliano Sala : le joueur et le pilote de l'avion probablement intoxiqués au monoxyde de carbone avant le crash

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Emiliano Sala et son pilote David Ibbotson morts dans un accident d'avion le 21 janvier dernier ont probablement été exposés à des niveaux de monoxyde de carbone potentiellement mortels d'après les analyses toxicologiques réalisées sur le corps du footballeur argentin.

Hommage à l'attaquant argentin Emiliano Sala au stade de La Beaujoire
Hommage à l'attaquant argentin Emiliano Sala au stade de La Beaujoire © Maxppp -

Nantes, France

L'accident d'avion dans lequel le footballeur argentin Emiliao Sala et le pilote David Ibbotson ont trouvé la mort le 21 janvier dernier est-il lié à une asphyxie ? Les tests toxicologiques effectués sur le corps du joueur ont révélé un taux de saturation élevé en carboxy-hémoglobine. En clair, le passager et le pilote, dont le corps n'a jamais été retrouvé, ont sans doute été exposés à du monoxyde de carbone, gaz qui peut s'avérer mortel. 

Selon un rapport intermédiaire du bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) publié ce mercredi, l'intoxication au monoxyde de carbone constitue un risque particulier pour le type d'avion dans lequel les deux hommes avaient pris place (Piper PA-46-310P Malibu), en cas de mauvaise étanchéité de la cabine ou de fuites dans le système de chauffage et de ventilation.

La famille réclame l'examen de l'épave

Après ces révélations, la famille d'Emiliano Sala "pense qu'un examen technique détaillé de l'avion est nécessaire" et demande que l'épave de l'avion soit repêchée a expliqué son avocat, Daniel Machover, dans un communiqué.  

Emiliano Sala, 28 ans avait embarqué dans cet avion le soir du lundi 21 janvier à l'aéroport de Nantes pour rejoindre Cardiff où il venait d'être transféré. L'avion avait disparu des écrans radars à proximité de l'île anglo-normande de Guernesey dans la Manche. L'épave avait été localisée à 67 mètres de profondeur. Le corps du footballeur en avait été retiré le 7 février.