Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'Olivier Dassault : L’hélicoptère n’est pas en cause selon les premiers éléments d’enquête

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les investigations se poursuivent après l’accident d’hélicoptère qui a fait deux morts, dont le député de l’Oise Olivier Dassault, dimanche dernier à Touques. Le décollage “atypique” ne serait pas dû à une défaillance de l’appareil.

D’importants moyens sont déployés à proximité du lieu où l’hélicoptère transportant le député Olivier Dassault s’est écrasé, près de Deauville. Touques (Calvados), le 7 mars 2021.
D’importants moyens sont déployés à proximité du lieu où l’hélicoptère transportant le député Olivier Dassault s’est écrasé, près de Deauville. Touques (Calvados), le 7 mars 2021. © Radio France - Léa Dubost

Un hélicoptère en règle et un site de décollage homologué par les autorités aériennes : pour l'heure aucune infraction technique n’a été relevée par les enquêteurs chargés de déterminer les causes de l’accident survenu dimanche sur les hauteurs de Touques. Delphine Minniel, procureure de Lisieux, précise que l’appareil qui date de 1981 était parfaitement en état de voler.

Dans l’attente d’analyses sur le pilote

Dimanche peu avant 18h, cet hélicoptère s’est écrasé peu après son envol. Conséquence d’un décollage qualifié d'atypique. Il a d’abord suivi une trajectoire oblique plutôt que verticale avant de percuter un arbre. Un choc d’une extrême violence, “les deux occupants ont été éjectés de l’appareil qui s’est cassé en deux avec la queue d'un côté et le cockpit de l'autre" précise la magistrate. 

Les corps des deux victimes, le pilote âgé de 74 ans et Olivier Dassault, ont été autopsiés hier à Caen. Les examens ont révélé des décès “par polytraumatismes. Mais il faut attendre les résultats des prélèvements toxicologiques pour déterminer d'éventuelles présence d'alcool ou de stupéfiants” précise Delphine Minniel, interrogée sur une éventuelle responsabilité humaine. 

L’enquête “qui couvre un large spectre” selon la procureure “va aussi se poursuivre dans le voisinage pour auditionner d’éventuels témoins indirects”. L’accident s’est produit dans une demeure appartenant à des amis du petit-fils de Marcel Dassault. Cette propriété privée était homologuée pour des atterrissages et décollages d’hélicoptère. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess