Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'un adolescent après une fusillade à Nantes : un suspect arrêté à Saint-Nazaire

Un jeune homme a été arrêté ce lundi 10 mai à Saint-Nazaire et placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir participé à la fusillade qui a fait un mort au mois de janvier, dans le quartier nantais des Dervallières.

Samedi 16 janvier 2021, près de 500 personnes ont marché pour "réclamer justice".
Samedi 16 janvier 2021, près de 500 personnes ont marché pour "réclamer justice". © Radio France - Anne Patinec

Les policiers ont arrêté ce lundi 10 mai un jeune homme dans quartier de la Chesnaie, à Saint-Nazaire. Il était recherché depuis plusieurs mois, soupçonné d'avoir participé à l'attaque armée qui a fait un mort dans le quartier des Dervallières à Nantes, c'était au mois de janvier. Le suspect a été placé en garde à vue.

Soupçonné d'avoir participé à l'attaque

Lundi 11 janvier, cette fusillade éclate dans le quartier nantais des Dervallières, la deuxième en quelques jours. C'est ce jour là qu'un adolescent de 15 ans est touché à trois reprises selon le parquet de Nantes, à la carotide, à la jambe et à l’œil. L'une des balles est rentrée dans le cerveau du jeune garçon qui a été placé en état de mort cérébrale avant de décéder à l’hôpital. 

Justice pour Abdelghani

Quelques jours plus tard, le samedi 16 janvier, près de 500 personnes ont marché à Nantes pour "réclamer justice pour Abdelghani". Ça n'était pas la première fusillade dans le quartier, touché par le trafic de drogue et les règlements de compte. Plusieurs habitants des Dervallières ou d'autres quartiers sensibles disent ne pas se sentir en sécurité et avoir peur pour leurs enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess