Faits divers – Justice

L'ancien gérant du Quick d'Avignon Cap sud devrait être jugé après la mort d'un adolescent

Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse et France Bleu mercredi 14 septembre 2016 à 10:32

Restaurant Quick d'Avignon Cap Sud
Restaurant Quick d'Avignon Cap Sud © Maxppp -

L'ex-gérant du Quick d'Avignon Cap Sud a été renvoyé mardi devant le tribunal correctionnel cinq ans après la mort du jeune Benjamin, victime du staphylocoque doré après avoir dîné dans l'établissement.

Un rebondissement dans l'enquête sur la mort de Benjamin Orset : la justice a renvoyé mardi l’ancien gérant du Quick d’Avignon Cap Sud devant le tribunal correctionnel. C’est une nouvelle étape après plus de cinq ans d'enquête et de procédures.

La chambre d'instruction de la cour d'appel de Nîmes, soutenue par le parquet général de Nîmes a donc pris cette décision en contradiction avec ce qu'avaient décidé en 2014 le procureur et le juge d'instruction avignonnais.

Victime du staphylocoque doré

En janvier 2011, la famille Orset avait dîné au fast-food Quick sur la zone de Cap-sud. Ils étaient ensuite rentrés chez eux, à Oppède. Mais le père et le fils étaient alors pris de vomissements, victimes du staphylocoque doré. Seul le père en avait réchappé.

Une enquête avait été ouverte, la qualité de l'hygiène dans l'établissement de restauration rapide avait été mise en cause, mais aucun lien de causalité n'ayant été prouvé une ordonnance de non-lieu a finalement été requise par le procureur de la république d'Avignon, c'était en 2014.

La partie civile (la famille) a fait appel de cette décision et obtenu un supplément d'information qui a donc abouti à cette mise en examen de Philippe Quérard.

L’ex-gérant peut encore se pourvoir en cassation et demander l'annulation de de l'ordonnance de la chambre d'instruction de Nîmes.

Me Christian Bonenfant, avocat de la partie civile