Faits divers – Justice

Mort d'un enfant à Vic-le-Comte : le père avoue l'avoir étouffé

Par Alexandre Chassignon, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 19 février 2014 à 14:54 Mis à jour le mercredi 19 février 2014 à 17:15

Il est passé aux aveux. L'homme de 40 ans a reconnu être à l'origine de la mort de son fils, retrouvé inanimé samedi à son domicile de Vic-le-Comte. Il évoque "un moment de désespoir" et assure avoir tenté de se suicider.

Il a étouffé son fils en "le serrant fort contre lui". Le père de Yanis a avoué aux gendarmes avoir tué son fils. Il en avait la garde samedi. En venant le chercher, sa mère avait vu l'homme s'enfuir à vélo avant de trouver le corps inanimé de l'enfant.

Les examens du corps de Yanis n'avaient constaté aucune trace particulière de violence. L'enfant, âgé de trois ans, était par ailleurs suivi pour des problèmes respiratoires récurrents.

La cavale du père a duré jusqu'à son arrestation au volant d'une voiture volée, dans la nuit à vendredi, près de Grenoble.

Garde alternée

Aux gendarmes de la brigade de recherche de Clermont-Ferrand qui l'ont entendu, l'homme a aussi raconté avoir tenté, quand il s'est rendu compte de son geste, de se crever le coeur "par trois coups de couteau ".

Le père avait la garde alternée de son fils et "ne supportait plus d'en être séparé chaque semaine, il voulait rester avec lui d'une manière ou d'une autre " a aussi précisé maître Canis, son avocat.

Perpétuité encourue

L'homme est présenté ce mercredi soir à un juge d'instruction qui doit le mettre en examen pour homicide volontaire sur mineur de 15 ans, en récidive légale . Cette qualification l'expose à la prison à perpétuité.

Il a en effet été condamné, en 2002, pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

"Quand il s'en est rendu compte il a voulu se tuer, par trois coups de couteau"

Partager sur :