Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : après la mort d'un gynécologue, "Nous avons travaillé nuit et jour ensemble, c'était un ami"

Le docteur Georges-Fabrice Blum est médecin à Mulhouse, il était un ami de Jean-Marie Boegle, ce gynécologue-obstétricien qui a succombé au coronavirus ce dimanche au CHU de Dijon. Les deux hommes étaient des amis de 35 ans.

Le gynécologue est décédé dimanche au CHU de Dijon
Le gynécologue est décédé dimanche au CHU de Dijon © Maxppp - JC Tardivon

"La dernière fois que je l'ai eu au téléphone, c'était samedi. Il m'a dit : 'j'aime trop la vie, je vais me battre'. Mais malheureusement il est décédé ce dimanche 22 mars à 14 heures", témoigne le docteur Georges-Fabrice Blum, ami de Jean-Marie Boegle. Jean-Marie Boegle, gynécologue-obstétricien de 66 ans, est mort "des suites" du Covid-19, explique dans un communiqué la clinique du Diaconat de Mulhouse, où il exerçait depuis 35 ans.

Hospitalisé à Beaune puis transféré au CHU de Dijon

C'est une patiente qui lui aurait transmis le virus, lors d'une consultation à son cabinet. "C'est probable, c'est ce qu'il m'avait dit à l'époque", explique le docteur Blum. Jean-Marie Boegle possédait une maison de campagne à Beaune, où il avait décidé de passer le week-end il y a quinze jours, "ne se sentant pas très bien". Il a du être hospitalisé le vendredi 13 mars "mais à Beaune sa situation a empiré, donc il a du être transféré au CHU de Dijon en réanimation"

"Intubé, il n'est plus jamais sorti du coma"

"Ses enfants m'ont appris qu'il avait été intubé et il n'est plus jamais sorti du coma et de cette intubation, indique son ami. On a eu des nouvelles régulières par un de nos anesthésistes qui connaît bien les gens du service. Ces derniers, comme le CHU de Dijon, ont été vraiment remarquables". Mais "les choses se sont dégradées et il est décédé dimanche".

"Il était fatigué"

Jean-Marie Boegle était "un peu fatigué car la gynéco-obstétrique est un métier éreintant, il avait d'ailleurs arrêté de faire des accouchements depuis le 1er janvier dernier après avoir travaillé pendant 35 ans, et son léger surpoids ne l'a sans doute pas aidé non plus", témoigne le docteur Georges-Fabrice Blum.

"Le confinement est vraiment essentiel"

Le docteur Georges-Fabrice Blum pointe une nouvelle fois l'importance des gestes barrières : "Il ne faut absolument pas serrer les mains, s'embrasser, se laver les mains le plus souvent possible, soit au savon à la maison, soit à la solution hydroalcoolique, et pour les soignants mettre des masques. Par ailleurs le confinement est vraiment essentiel à l'heure actuelle".

Le troisième soignant mort du coronavirus "et ce n'est pas fini"

Jean-Marie Boegle est le 3e soignant à perdre la vie en France dans cette lutte avec le COVID-19. "Je pense que ce n'est pas fini, estime son ami et collègue. Nous avons beaucoup de collègues infectés, moi je pense l'avoir été à minima. Suivant les organismes, les gens réagissent plus ou moins bien".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu