Faits divers – Justice

Mort d'un lycéen à Brive : une aide psychologique mise en place

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin mercredi 14 septembre 2016 à 12:25

La drame s'est produit au lycée d'Arsonval
La drame s'est produit au lycée d'Arsonval - Google Street View

Un élève de la cité scolaire d'Arsonval a perdu la vie, lundi en fin de journée, après avoir fait un malaise en cours de sport. Une cellule psychologique est en place pour aider tous ceux qui ressentent le besoin de parler.

Les élèves du lycée d'Arsonval, à Brive, sont sous le choc après le décès d'un de leur camarade. La drame a eu lieu lundi après-midi, quand le lycéen âgé de 16 ans s'effondre lors d'un cours de sport. Il aurait, apparemment, fait un malaise lors d'un exercice de course à pied. Le professeur d'éducation physique et sportive pratique alors les gestes de premiers secours, avant que les pompiers prennent en charge le lycéen dans un état grave. Il est alors transporté à l'hôpital de Limoges où il décède dans la soirée.

Aide psychologique au lycée, au collège et dans une école

Une enquête est bien sûr ouverte et, dès mardi matin, l'inspecteur académique de la Corrèze, Mathieu Sieye, s'est rendu à la cité scolaire d'Arsonval où l'émotion est vive. Une cellule psychologique a été mise en place après cet événement qui affecte énormément l'établissement. Des psychologues sont sur place pour écouter toutes celles et tous ceux qui expriment le besoin de parler. Cette aide est proposée au sein du lycée où le jeune homme était scolarisé, mais aussi au collège d'Arsonval où l'un de ses frères est aussi scolarisé. Enfin, une aide psychologique est aussi apportée dans un autre établissement, une école de Brive, où un autre enfant de la famille suit sa scolarité. Ces dispositifs seront en place tant qu'il le faudra fait savoir l'inspection académique de la Corrèze. Au moins jusqu'en début de semaine prochaine alors que les obsèques du jeune lycéen sont prévues ce vendredi.