Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'un lycéen renversé par un bus à Saran : une enquête de flagrance pour homicide involontaire est ouverte

-
Par , France Bleu Orléans

La procureure de la République d'Orléans annonce qu'une enquête est ouverte du chef d’homicide involontaire par le conducteur d’un véhicule terrestre à moteur. Un jeune de 17 ans est mort, percuté par un bus du réseau TAO, mardi matin, à Saran. Le chauffeur a été entendu par la police.

Réseau de transports en commun géré par Keolis
Réseau de transports en commun géré par Keolis © Radio France - Antoine Denéchère

Après le dramatique accident mardi matin à Saran, qui a provoqué la mort d'un jeune homme de 17 ans, percuté par un bus du réseau TAO, la procureure de la République d'Orléans précise officiellement ce mercredi qu'une enquête pour homicide involontaire par le conducteur d’un véhicule terrestre à moteur est ouverte. 

Déterminer d'éventuelles responsabilités

Il s'agit d'une enquête de flagrance, habituelle dans ce type d'accident. Les investigations sont confiées aux policiers d'Orléans. Il s'agit "d’établir les circonstances de la mort de cet adolescent et de déterminer les éventuelles responsabilités en découlant". Le chauffeur du bus a été auditionné dans la matinée de mardi au commissariat et en est ressorti libre, selon nos informations.

L'enquête a débuté dès mardi matin

Selon les premiers éléments recueillis, l'adolescent, qui se rendait au lycée Maurice-Genevoix, à Ingré, est descendu d’un premier bus, l’a contourné par l’arrière pour traverser la rue et rejoindre un bus circulant dans l’autre sens sur la voie de circulation opposée, indique le parquet.

Le conducteur de ce second bus, ne voyant personne à l’arrêt, ne se serait pas arrêté et aurait percuté le jeune homme. La procureure de la République Emmanuelle Bochenek-Puren a "requis l’association d’aide aux victimes du Loiret pour proposer un accompagnement à l’entourage familial de la jeune victime".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess