Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mort d'un motard à Villiers-le-Bel : un millier de personnes manifestent pour réclamer la vérité

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Lundi soir, un millier de personnes se sont rassemblées à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise). Elles réclamaient la vérité sur les circonstances de la mort d'un jeune motard dimanche dans un accident de moto qui a eu lieu en marge d'une opération policière. La famille a déposé une plainte contre X.

Manifestation pour réclamer la vérité sur la mort d'un jeune motard à Villiers-le-Bel
Manifestation pour réclamer la vérité sur la mort d'un jeune motard à Villiers-le-Bel © Maxppp - Frédéric DUGIT

Villiers-le-Bel, France

Quelles sont les circonstances exactes de la mort d'un jeune motard de 23 ans qui s'est tué dimanche en marge d'un contrôle de police à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise)? Un policier aurait fait signe au motard de ralentir mais il aurait accéléré, serait tombé et il aurait heurté un poteau.

La famille et les amis d'Ibrahima ne sont pas convaincu. Ils réclament la vérité.

La famille porte plainte pour homicide involontaire 

Un millier de personnes se sont rassemblées lundi dans le quartier où le jeune Ibrahima est mort. La famille a annoncé avoir déposé une plainte contre X pour homicide involontaire. Des "témoins qui ont assisté à toute la scène ont indiqué qu'un véhicule de police a pu être responsable de la chute mortelle", a déclaré l'avocat  de la famille Me Yassine Bouzrou.

L'appel à manifester avait été lancé par les proches du jeune motard. Dans le cortège, certains portaient des portraits du jeune homme, d'autres des fleurs. La marche était fermée par des motards qui ont allumé des fumigènes et ont fait vrombir leur moteur tout au long du rassemblement.

Un millier de personnes ont participé à ce rassemblement - Maxppp
Un millier de personnes ont participé à ce rassemblement © Maxppp - Frédéric DUGIT

Une enquête est en cours pour comprendre ce qui s'est passé

Le procureur de Pontoise a indiqué lundi que l'enquête, confiée à la Sûreté départementale, devra "déterminer les circonstances entourant la chute", grâce notamment à l'autopsie du corps mardi, à "l'audition de tous les témoins présents sur les lieux, l'examen de la moto et des véhicules de police", ainsi que l"'exploitation des caméras de surveillance de la ville".

Les proches ont des doutes sur les circonstances de la mort du jeune motard

Le cortège s'est arrêté devant le lieu de décès de deux adolescents morts en 2007 dans la collision entre leur moto et une voiture de police. Leur mort avait donné lieu à l'époque à des émeutes urbaines et de violents affrontements avec les forces de l'ordre.  

"Nous voulons la vérité, les circonstances. Aujourd'hui, c'est Ibrahima. Demain, ça peut être vous et moi. Toujours aux mêmes endroits et aux mêmes personnes que ça arrive, il est temps que ça change", a lancé Diané Ba, le grand frère de la victime.  

"On veut des explications, on veut savoir ce qu'il s'est passé. Ils ont tué Ibrahima. S'il avait été blanc, il ne serait pas mort", affirme Assa Traoré, la soeur d'Adama, un jeune homme noir mort en 2016 lors d'une interpellation. 

Celle qui affirme connaître personnellement le jeune motard demande à "voir la vidéosurveillance".  "Comme pour Steve, on veut que Castaner se déplace à Villiers et fasse la lumière". Steve Caniço est ce jeune Nantais mort lors de la Fête de la musique marquée par une opération policière controversée.

Choix de la station

France Bleu