Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'un ouvrier à Châlons-en-Champagne en 2013 : son entreprise condamnée à 15.000 euros d'amende

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le tribunal de Châlons-en-Champagne a condamné une entreprise d'Indre-et-Loire à 15.000 euros d'amende pour homicide involontaire. Un ouvrier de cette société était décédé sur un chantier chalonnais en 2013.

Le tribunal de Châlons-en-Champagne
Le tribunal de Châlons-en-Champagne © Radio France - Philippe Rey-Gorez

C'est un drame qui avait suscité beaucoup d'émotions à Châlons-en-Champagne. Le 3 septembre 2013, un ouvrier de l'entreprise Pieux Ouest mourait sur un chantier du centre-ville, la tête broyée entre un bras dépliant et un engin de chantier. Le tribunal de Châlons-en-Champagne a rendu son délibéré mercredi 24 juin : l'entreprise experte en fondations spéciales qui employait la victime de 53 ans a été condamnée à 15.000 euros d'amende pour homicide involontaire. Le Parquet, qui avait engagé les poursuites contre cette société, avait requis 20.000 euros d'amende. 

La victime ne portait pas de casque au moment de l'accident

Les avocats de Pieux Ouest avaient plaidé une responsabilité partagée de cet accident, durant l'audience du 27 mai 2020. Ils pointaient le manque de mesures de sécurité prises à l'époque par le chef de chantier et la victime elle-même. L'homme ne se trouvait pas du bon côté de la foreuse pendant son démontage et il ne portait pas de casque au moment de l'accident.

Pour la Procureure de Châlons-en-Champagne Ombeline Mahuzier, "la victime avait en effet commis une faute qui n'était pas toutefois la seule cause de l'accident." L'entreprise Pieux Ouest n'a pas encore indiqué si elle comptait faire appel ou non de ce jugement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu