Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Mort d'un SDF à Valence : le froid pas seul responsable

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu
Valence, France

Le froid n'est pas la seule cause de la mort de ce sans-logis, retrouvé sans vie à Valence, dimanche 25 février. C'est ce que révèlent les analyses toxicologiques pratiquées sur le corps.

L'Eglise Saint-Catherine de Valence, sur l'avenue Victor Hugo
L'Eglise Saint-Catherine de Valence, sur l'avenue Victor Hugo © Radio France - Victor Vasseur

La mort d'un SDF à Valence, dimanche dernier, n'est a priori pas due qu'au froid. Mike, 35 ans, a été retrouvé mort, sous le porche de l'Eglise Sainte-Catherine, avenue Victor Hugo. 

Le parquet avait demandé des analyses de sang pour en savoir plus sur les causes du décès. Elles révèlent que le sans-domicile avait bu. Il présentait un taux d'alcoolémie important : 2,62 grammes d'alcool par litre de sang. 

L'hypothèse d'une overdose envisagée

Il avait aussi consommé de la méthadone (un substitut à la drogue utilisé par les toxicomanes). Le taux mesuré était potentiellement létal, d'après l'expert, qui a aussi découvert la présence de différentes traces de médicaments dans les analyses sanguines.

L'expert évoque une overdose, une surdose "mixte" d'alcool et de méthadone, explique le procureur de la Drôme, Alex Perrin, qui a demandé une autopsie pour lever tous les doutes

Il souhaite savoir si l'hypothermie n'a pas pu être un facteur aggravant.  Les résultats sont attendus en fin de semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess