Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort d'un surveillant de la prison de Saran : il était bien infecté par le coronavirus

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Après la mort mercredi soir d'un surveillant du Centre Pénitentiaire d'Orléans-Saran, sa famille confirme qu'il s'agit bien d'un cas positif au coronavirus. Il avait succombé à un arrêt cardiaque mais ses proches avaient demandé un test.

Prison de Saran (Loiret)
Prison de Saran (Loiret) © Radio France -

La nouvelle risque de créer une onde choc au Cepos, le centre pénitentiaire d'Orléans-Saran : le surveillant décédé mercredi soir chez lui était bien atteint par le Coronavirus. Cet homme de 54 ans, marié et père de famille, était en arrêt de travail depuis quelques jours pour une toux et de la fièvre. Mercredi soir, les pompiers et le Samu étaient intervenus chez lui sans réussir à le réanimer. Ils avaient conclu à une embolie pulmonaire massive ayant entraîné un arrêt cardiaque.

Les doutes de la  famille

Quelques jours après le décès, la famille du surveillant avait alerté France Bleu Orléans pour s'exprimer : "il n'était pas de santé fragile et n'avait pas de pathologie particulière faisant partie des facteurs de co-morbidité". Suite à cela, le Parquet d'Orléans a ouvert une enquête et ce samedi, des prélèvements nasaux ont été menés sur le corps du surveillant. 

Positif au Covid 19

Les tests et l'analyse ont été pratiqués au CHRO et ils confirment les doutes de la famille : l'homme était bien contaminé. On ne sait pour l'instant si la famille envisage des suites judiciaires.

Au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran, deux détenus ont par ailleurs été testés positifs cette semaine. Ils ont été isolés et confinés dans des cellules du quartier des "arrivants".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess