Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Mort de Cloé à Villaines-la-Juhel : l'organisateur de la soirée prend la parole

Par

Après la marche blanche de samedi dernier en hommage à Cloé, à Villaines-la-Juhel, l'organisateur de la soirée au cours de laquelle la jeune fille est décédée dans des circonstances encore mystérieuses, a livré sa version des faits à France Bleu Mayenne.

Village (illustration) Village (illustration)
Village (illustration) © Radio France

Que s'est-il passé dans une maison de Villaines-la-Juhel le 17 mai dernier ? Cloé, une jeune fille, est décédée lors d'une soirée de déconfinement entre amis. La famille réclame depuis justice, alors que les résultats des examens médicaux effectués sur le corps de Cloé sont attendus dans plusieurs semaines. Les parents de Cloé accusent plusieurs participants à cette soirée de ne pas l'avoir secourue. Aujourd'hui, certains de ses amis réfutent ses accusations et ont livré leur version à France Bleu Mayenne. 

Publicité
Logo France Bleu

Une soirée trop alcoolisée ?

"Une soirée très arrosée". Voilà ce qu'expliquent l'organisateur de la fête et sa compagne. Une soirée "où tout s'est bien passé", racontent-ils. Certes il y avait beaucoup d'alcool mais pas de problèmes particuliers, "que des sourires et la fête". D'après son organisateur, Cloé s'est couchée très tard après la soirée, vers 10h du matin. Après avoir vomi, elle s'est allongée dans un lit avec sa meilleure amie. Vers 17h, alors que tout le monde se réveillait ou rangeait la maison, son amie est montée la réveiller, mais Cloé, toujours allongée, ne respirait déjà plus. Les pompiers arrivent, pratiquent un massage cardiaque, mais cela ne suffit pas. 

Des menaces de morts ? 

Depuis, l'organisateur de la soirée explique à France Bleu Mayenne qu'il vit un cauchemar : il serait pourchassé par la famille de Cloé, en quête de vérité. Suivi également par une voiture dans les rues de Villaines-la-Juhel. Des proches de Cloé auraient même menacé de mort le garçon de 21 ans. Ce dernier explique avoir vendu sa maison et avoir perdu son travail à cause de cette funeste histoire. "Je comprends la douleur de la famille, mais on nous en a mis plein la gueule. Elle nous dit qu'on est des meurtriers alors qu'on y est pour rien. On a subi beaucoup de harcèlement moral" explique-t-il. Contactée, la maman réfute en bloc ses accusations. Elle explique qu'avec des proches elle a envoyé, c'est vrai, des textos à plusieurs jeunes de cette soirée pour tenter de comprendre comment Cloé a pu mourir.

loading

L'enquête est diligentée par le parquet de Laval qui fait savoir que des expertises toxicologiques sont actuellement menées sur le corps de la jeune fille et des examens complémentaires aussi pour tenter de savoir si Cloé souffrait de problèmes cardiaques.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu