Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mort de Gonzague Saint Bris : sa compagne condamnée à 6 mois de prison avec sursis

mardi 15 mai 2018 à 15:23 Par Francis Gaugain et Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Berry, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Touraine et France Bleu

Alice Bertheaume, la compagne de Gonzague Saint Bris, a été condamnée ce mardi 15 mai à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Lisieux (14). Elle était poursuivie pour homicide involontaire après la mort de l'écrivain dans un accident de la route en août 2017.

Alice Bertheaume, la compagne de Gonzague Saint Bris , a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal de Lisieux
Alice Bertheaume, la compagne de Gonzague Saint Bris , a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal de Lisieux © Radio France - - Jean Baptiste Menanteau -

Lisieux, France

Elle était poursuivie pour homicide involontaire après l'accident de la route qui avait coûté la vie à l'écrivain et journaliste Gonzague Saint Bris en août 2017 à Saint Hymer dans le Calvados. Alice Bertheaume, la compagne du romancier a été condamnée ce mardi par le tribunal correctionnel de Lisieux (14) à six mois de prison avec sursis et huit mois de suspension de permis. Un jugement conforme aux réquisitions du parquet. 

Alcool et vitesse

Alice Bertheaume conduisait la voiture lorsque l'accident s'est produit sur une petite route départementale le 7 août dernier. Elle a expliqué, lors de l'audience, avoir voulu "éviter un renard" ce soir-là, lorsque le véhicule a soudainement quitté la chaussée pour aller percuter un arbre. La compagne de l'écrivain avait un taux d'alcoolémie de 0,8 gramme. Le contrôle technique de la voiture n'était pas à jour et la vitesse probablement excessive puisque le compteur était resté bloqué à 105 km/h lorsque les constatations ont été effectuées. 

"Je ne me souviens de rien"

"Si seulement j'avais pu me tordre la cheville cinq minutes avant de prendre le volant", s'est désolé Alice Bertheaume a la barre. Après avoir cherché à éviter l'animal, l'ancienne agent immobilier a expliqué ne plus se souvenir de rien. Le tribunal a également soulevé le fait que le passager, Gonzague Saint-Bris, éjecté lors du choc, ne portait pas de ceinture de sécurité. "Je souhaite qu'on ne l'oublie pas", conclut Alice Bertheaume. Ni elle, ni son avocat n'ont fait de déclaration à l'issue de l'audience.

Figure de proue du romantisme

La mort accidentelle et brutale de Gonzague Saint Bris l'été dernier à l'âge de 69 ans  avait ému  le monde littéraire. Longtemps figure de proue des nouveaux romantiques et  lauréat du prix Interallié, il était l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages. Héritier d'une famille propriétaire du château du Clos-Lucé, près d'Amboise (37), dernière demeure de Léonard de Vinci, l'écrivain avait été candidat malheureux à l'Académie française.