Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort de Joan-Pau Verdier : les hommages se multiplient après la disparition du chanteur occitan

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu Limousin

Depuis l'annonce de la mort de Joan-Pau Verdier à l'âge de 73 ans, les hommages se multiplient. "L'une des plus belles voix de la chanson française", "un homme fraternel", "un homme de convictions".

Les hommages se multiplient depuis ce dimanche matin
Les hommages se multiplient depuis ce dimanche matin © Radio France - France Bleu Périgord

Les hommages se multiplient ce dimanche après la mort de Joan-Pau Verdier, figure majeure de la chanson occitane. Il s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 73 ans à l'hôpital de Brive.

"Un poète, un musicien, amoureux de sa langue, un homme de convictions"

Son ami et membre du groupe Peiraguda, Patrick Salinié, parle d'un "monument. Il est l'un des premiers avec Claude Martí à avoir transporté cette langue, l'avoir fait vivre, la faire connaître. Et Joan-Pau a eu cette particularité de faire porter ce message hors de l'Occitanie, hors des circuits habituels, en entrant dans une grande maison de disque." Il rend également hommage au talent de son ami. "C'était l'une des plus belles voix, non pas de la chanson occitane, mais de la chanson française. Un poète, un musicien, amoureux de sa langue, un homme de convictions. Et je pense à lui. Je l'avais eu au téléphone il y a quelques jours. C'est un chagrin immense qui nous tombe dessus".

Patrick Salinié, ami de Joan-Pau Verdier et membre du groupe Peiraguda

"C'était une voix reconnaissable parmi toutes quand on l'écoute on rentre des les entrailles et on n'en ressort plus." Patrick Descamps

Le président du Conseil départemental de Dordogne Germinal Peiro se souvient de "quelqu'un qui aimait rire, qui aimait partager, c'était quelqu'un de fraternel. Il avait le cœur sur la main. Il vivait pour les autres. Il était totalement ouvert aux autres. Il va beaucoup manquer au Périgord." Il ajoute "nous avons perdu cette nuit un ami, quelqu'un de notre famille. Il n'y avait pas plus Périgourdin que Joan-Pau. Il était tellement amoureux de notre terre et de la langue Occitane".

"Une voix reconnaissable parmi toutes"

"L'un des plus grands représentant de la chanson Occitane" reconnait Patrick Descamps, musicien arrangeur qui a travaillé avec Joan-Pau Verdier. "J'aimais travailler avec lui. C'était une voix reconnaissable parmi toutes quand on l'écoute on rentre des les entrailles et on n'en ressort plus."

Claude Martí, l'une des autres figures de la chanson occitane, se souvient de la "différence" de Joan-Pau Verdier. _"La première fois que j'ai entendu "Desemplumat", j'étais dans ma cuisine et j'étais heureux comme un pinson. Il était à un endroit où nous n'étions pas. Je sentais que cette diversité allait devenir réelle avec lui. Il ouvrait un nouveau chantier, il élargissait les horizons. La chanson occitane pouvait être rock, pouvait épouser tous les rythmes de la terre et que rien n'était interdit."_

Joan-Pau Verdier fut aussi l'ami du réalisateur Jean-Pierre Denis dans sa jeunesse. "Nos belles retrouvailles, cela a été avec le film "Histoire d'Adrien" où il a signé la bande originale. Cela a été un très beau moment. Je me souviens la maquette qu'il m'a proposée a aussitôt été acceptée par les distributeurs."

Jean-Pierre Denis réalisateur et ami de Joan-Pau Verdier

Le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, a également rendu hommage à Joan-Pau Verdier dans un communiqué. "Il a apporté un souffle nouveau à la musique en langue d'oc. Il continuait de faire sonner l'occitan. Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine salue aujourd'hui sa mémoire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess