Faits divers – Justice

Mort de la petite Mila : sa belle-mère mise en examen

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon vendredi 5 août 2016 à 4:17

Les urgences pédiatriques de l'hôpital de Perpignan
Les urgences pédiatriques de l'hôpital de Perpignan © Maxppp -

L'autopsie du corps de la fillette originaire de Trouillas et morte mardi matin à l'hôpital de Perpignan a parlé : Mila, deux ans, n'est pas morte des suites d'une chute, mais après avoir reçu des coups. Sa belle-mère a été mise en examen pour meurtre.

Le résultat de l'autopsie du corps de Mila est formel. La petite fille de deux ans, qui présentait un œdème important à la tête, n'est pas morte d'une chute dans sa salle de bain à Trouillas. C'est ce qu'avait affirmé sa belle-mère en appelant les secours lundi soir.

La fillette avait été transportée à l'hôpital de Perpignan où elle est décédée tôt mardi matin avant d'être transférée à Montpellier.

L'enfant a bien été victime de coups. Les soupçons des médecins ont été confirmés par les analyses.

Mise en examen pour meurtre

La belle-mère de Mila, une femme de 30 ans qui la gardait dans sa maison de Trouillas, est à l'hôpital depuis le drame. Elle devrait y rester quelques semaines car elle est sur le point d'accoucher. C'est là qu'elle a été mise en examen jeudi soir pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans.

Elle devrait être placée sous mandat de dépôt. Cette mère de quatre autres enfants sera incarcérée dès que son état de santé le permettra. Elle rejoindra en prison le père de la petite Mila, qui y est déjà enfermé.