Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Nordahl Lelandais

L'avocat de Nordahl Lelandais demande l'annulation du témoignage d'un co-détenu, l'accusant du viol de Maëlys

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Besançon, France Bleu

L'avocat de Nordahl Lelandais a plaidé ce jeudi matin devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble pour demander l'annulation du témoignage d'un ex co-détenu de son client. Cet homme a affirmé que Lelandais lui avait raconté qu'il avait violé Maëlys avant de la tuer.

Maëlys, 8 ans
Maëlys, 8 ans -

Grenoble, France

L'audience, à huis clos, ce matin devant la Chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a duré deux heures. Maître Jakubovicz, l'avocat de Nordahl Lelandais, a demandé l'annulation d'un témoignage mettant en cause son client. Il s'agit de celui d'un ancien détenu. Il a raconté que Lelandais lui avait confié avoir violé Maëlys avant de la tuer. Les deux hommes avaient été voisins de cellule, durant six mois, à la maison d'arrêt de Saint-Quentin-Fallavier. Nordahl Lelandais a nié avoir tenu de tels propos. 

Un témoignage très important

En réclamant cette annulation, Maître Jakubovicz souhaite alléger les charges qui pèsent sur son client, pour l'instant mis en examen uniquement pour meurtre. Mais en face de lui, ce jeudi matin, deux avocats ont plaidé que ce témoignage soit maintenu. Maître Caroline Rémond, tout d'abord, qui représente les familles des deux petites cousines de Lelandais que l'ancien maître-chien est accusé d'avoir agressées sexuellement. Sans vouloir rentrer dans les détails, l'avocate a souligné que ce témoignage était très important et que c'était à une cour d'assises de l'examiner et de l'apprécier, et pas à une chambre de l'instruction.

Maître Caroline Rémond du barreau de Paris défend les familles de deux petites cousines de Lelandais, accusé de les avoir agressées sexuellement - Radio France
Maître Caroline Rémond du barreau de Paris défend les familles de deux petites cousines de Lelandais, accusé de les avoir agressées sexuellement © Radio France - Véronique Pueyo

"Nordahl Lelandais ne parle que lorsqu'il est confronté à des preuves irréfutables" - L'avocat des parents de Maëlys

Maître Rajon, l'avocat des parents de Maëlys, était évidemment sur la même longueur d'onde que sa collègue. "Je considère que demander l'annulation de ce témoignage, c'est entraver la manifestation de la vérité et l'on sait que dans ce dossier, ce n'est pas Nordahl Lelandais qui nous aidera à y parvenir. Il ne parle que lorsqu'il est confronté à des preuves irréfutables. A partir du moment où le témoignage de ce co-détenu a été recueilli dans des conditions légales et régulières, je ne vois pourquoi on le supprimerait du dossier. Encore une fois, ce sera à la cour d'assises d'en tenir compte ou pas."

Maitre Rajon, l'avocat des parents de Maëlys - Radio France
Maitre Rajon, l'avocat des parents de Maëlys © Radio France - Véronique Pueyo

Réponse à la fin du mois

On sait que les parents de Maëlys souhaitent une requalification de la mise en examen de Nordahl Lelandais pour "viol et assassinat". L'avocat général s'est également prononcé pour le rejet de la requête de Maître Jakubovicz. À la sortie de l'audience, ce dernier a refusé à répondre aux journalistes présents, avant de s'éclipser. La chambre de l'instruction rendra son arrêt le 31 octobre prochain.

Maître Jakubovicz s'est refusé à tout commentaire à la sortie de l'audience - Radio France
Maître Jakubovicz s'est refusé à tout commentaire à la sortie de l'audience © Radio France - Véronique Pueyo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu