Faits divers – Justice

Mort de Maxime Walter à l'hôpital de Strasbourg : le chirurgien interdit d'exercer pendant un an

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 5 octobre 2017 à 18:56

Le docteur Raphaël Moog est interdit d'exercer pendant un an.
Le docteur Raphaël Moog est interdit d'exercer pendant un an. © Maxppp -

Condamné à quinze mois de prison avec sursis après le décès d'un adolescent à l'hôpital de Strasbourg, le Dr Raphaël Moog a été sanctionné cette fois par le conseil de l'ordre des médecins. Il écope de trois ans d'interdiction d'exercer, dont deux avec sursis.

Le Dr Raphaël Moog a été condamné jeudi 5 octobre par l'ordre des médecins de Bourgogne à un an d'interdiction d'exercer pour avoir "privé de toute chance de survie" un adolescent décédé dans son service en 2008. A cela s'ajoute deux ans d'interdiction avec sursis.

LIRE AUSSI : L'affaire Maxime Walter

Le 21 septembre 2008, Maxime Walter, 15 ans avait été admis aux urgences pédiatriques du CHU de Hautepierre à Strasbourg après une chute à vélo. Sa rate était endommagée mais le Dr Moog, d'astreinte ce jour là, avait tardé a enlevé l'organe endommagé. L'opération n'avait pu sauver le garçon.

Un sanction assortie d'une obligation de formation

Le chirurgien strasbourgeois de 49 ans a déjà été condamné au pénal pour homicide involontaire à quinze mois de prison avec sursis en 2016. Il est actuellement toujours en poste aux hôpitaux universitaires de Strasbourg. La sanction du conseil de l'ordre est assortie d'une obligation de formation en matière de prise en charge des traumatismes de rate.

Dans un communiqué, Jean-Christophe Coubris, l'avocat de la famille de Maxime Walter, explique que "la famille a pris connaissance de ces décisions avec un certain soulagement, mais ne peut que rester prudente, convaincue que l'entêtement des médecins ayant pris en charge Maxime, les amènera à contester ces décisions".