Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Affaire Naomi Musenga à Strasbourg

Mort de Naomi Musenga : "on a rappelé à nos agents que tous les appels sont importants", déclare le patron du Samu 74

mercredi 9 mai 2018 à 16:47 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

"On est choqué", déclare le patron du Samu de la Haute-Savoie. Le Dr Dominique Savary réagit après le décès, en décembre dernier, de Naomi Musenga. La jeune femme est morte après avoir appelé le Samu de Strasbourg. Lors de ce coup de téléphone, deux opératrices s'étaient moquées de la patiente.

« On est choqué », déclare le patron du Samu de la Haute-Savoie. Le Dr Dominique Savary réagit après le décès, en décembre dernier à Strasbourg, de Naomi Musenga.
« On est choqué », déclare le patron du Samu de la Haute-Savoie. Le Dr Dominique Savary réagit après le décès, en décembre dernier à Strasbourg, de Naomi Musenga. © Maxppp -

Haute-Savoie, France

"Très clairement, il y a un manque d’empathie vis-à-vis de la patiente et un manque de professionnalisme dans la gestion de l’appel." Pour le Dr Dominique Savary, patron du Samu de la Haute-Savoie, ce qui s’est passé en décembre à Strasbourg n’est pas normal. "Dans toutes les régulations médicales en France les chose sont organisées. Il y a une méthode de déroulement de l’appel pour aider à la prise de décisions. Ce sont des éléments importants que l’on n’a pas dans ce cas-là." 

Une impression de mort imminente cela fait partie des critères qui de toute façon doivent faire passer l’appel au médecin régulateur pour être certain de ne pas passer à côté de quelque chose." - Dr Dominique Savary, patron du Samu 74

ECOUTEZ le Dr Dominique Savary, patron du Samu 74

Dans l’enregistrement de l’appel au Samu de Strasbourg passé par Naomi Musenga, une jeune femme de 22 ans, on l’entend se plaindre et dire qu’elle va mourir. Des mots qui selon le Dr Savary, auraient dû être pris en compte par l’opératrice du Samu. "Une impression de mort imminente cela fait partie des critères qui de toute façon doivent faire passer l’appel au médecin régulateur pour être certain de ne pas passer à côté de quelque chose. Et assez souvent, quand il y a ce sentiment de mort imminente, c’est que c’est grave et qu’il faut y aller."

  • Le Samu 74 a rappelé à ses agents que "tous les appels sont importants". "On leur a rappelé que tous les appels doivent déclencher un dossier médical, précise le Dr Dominique Savary. Il faut du professionnalisme et de l’empathie."