Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mort de Nora Quoirin : "aucun soupçon d'acte criminel" pour la police malaisienne

-
Par , France Bleu, France Bleu Auxerre

L'autopsie de Nora Quoirin, la jeune franco-irlandaise qui avait disparu en Malaisie et dont le corps a été retrouvé mardi, a livré ses premiers résultats. La police malaisienne affirme qu'il n'y a aucun soupçon d'acte criminel. Ses parents restent convaincus qu'il s'agit d'un crime.

Nora a disparu alors qu'elle était en vacances en Malaisie avec sa famille.
Nora a disparu alors qu'elle était en vacances en Malaisie avec sa famille. © AFP - Famille Quoirin

L'autopsie du corps de Nora Quoirin, retrouvé ce mardi en Malaisie après dix jours de recherche, a livré ses premiers résultats ce jeudi. D'après la police malaisienne, il n'y "aucun soupçon d'acte criminel." Pour les enquêteurs, Nora est décédée des suites d'une hémorragie interne en raison notamment du manque de nourriture. La police locale écarte la piste d'un acte criminel.

Nora a souffert de la faim, d'après les policiers   

Nora Quoirin, 15 ans, a souffert d'un "stress extrême" et de la "faim" et a succombé à une "hémorragie gastro-intestinale", a déclaré aux journalistes Mohamad Mat Yusop, le chef de la police de l'Etat de Negeri Sembilan, au sud de Kuala Lumpur. "Pour l'instant, il n'y a aucun soupçon d'acte criminel", a-t-il ajouté sur la foi des conclusions de l'autopsie. "L'adolescente est vraisemblablement morte deux ou trois jours après sa disparition", a déclaré le chef de la police.  "Rien n'indique qu'elle ait été violée", a-t-il dit. Selon franceinfo, aucune trace de coups ni de violences n'a été retrouvée lors de cette autopsie. 

La famille reste convaincue qu'il s'agit d'un crime 

Les parents de Nora "sont très déterminés à connaître la vérité, quelle qu'elle soit", a affirmé sur franceinfo ce jeudi leur avocat, maître Charles Morel. Selon lui, les proches de Nora restent convaincus "de l'invraisemblance d'une sortie volontaire de Nora du bungalow". En effet, l'adolescence souffrait d'une malformation congénitale du cerveau qui, d'après ses parents, la rendait craintive et dépendante d'eux. "Elle a absolument toutes les raisons de ne pas avoir bougé seule de ce bungalow". L'avocat souhaite donc que les autorités malaisiennes considèrent la piste criminelle. Selon lui, "il faut évidemment enquêter en ce sens". Il explique "que, compte-tenu de l'importance du tourisme là-bas et de l'image, ils peuvent avoir tendance à privilégier la thèse de la disparition plutôt que l'hypothèse criminelle".

Une fenêtre du bungalow retrouvée ouverte

Le cadavre dénudé de la jeune franco-irlandaise de 15 ans a été retrouvée mardi dans la jungle, après avoir disparu d'un complexe hôtelier près de Seremban, dans le sud-ouest de la Malaisie. L'adolescente, souffrant d'un léger handicap mental, avait disparu dans la nuit du 3 au 4 août, juste après être arrivée, avec sa famille vivant à Londres, pour des vacances dans le complexe hôtelier Dusun Resort. Une fenêtre avait été retrouvée ouverte dans le pavillon où résidait la famille. La police avait examiné des empreintes digitales sur cette fenêtre, ainsi que des témoignages de villageois qui racontent avoir entendu un camion tôt le matin de la disparition de l'adolescente.