Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort de Steve à Nantes : le numéro deux de la police du Puy-de-Dôme mis en examen pour homicide involontaire

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le commissaire Grégoire Chassaing a été mis en examen pour homicide involontaire. Il était en charge de l'opération policière lors de laquelle Steve Maia Caniço est décédé, à Nantes en 2019. Il a été muté à Clermont-Ferrand cette année.

Le commissariat de police de Clermont-Ferrand (photo d'illustration)
Le commissariat de police de Clermont-Ferrand (photo d'illustration) © Radio France - Stéphane Garcia

Deux ans après la mort de Steve Maia Caniço, le parquet de Rennes a révélé ce mardi 20 juillet mettre en examen pour homicide involontaire le commissaire Grégoire Chassaing. C'est lui qui était en charge de l'opération de police en juin 2019, lors de la Fête de la musique. Le jeune homme était tombé dans la Loire pendant que les forces de l'ordre chargeaient pour disperser les fêtards. 

Muté dans le Puy-de-Dôme au 1er avril 2021

Depuis cette affaire, le commissaire a été muté dans le Puy-de-Dôme au 1er avril 2021. Il occupe désormais le poste de directeur départemental adjoint de la sécurité publique. Autrement dit, c'est le numéro deux de la police dans le département. Il a fait savoir par la voix de son avocat qu'il "conteste les motifs et les termes de la mise en examen" mais qu'il ne comptait pas faire d'autres commentaires. 

"Il y a présomption d'innocence pour tout le monde"

"Il y a la présomption d'innocence, elle doit être appliquée pour tout monde, argue Michaël Granero, secrétaire départemental SGP Police Force ouvrière. On est très attaché au droit dans la police, on est une police républicaine, on respecte les lois de notre pays. La présomption d'innocence doit prévaloir et cela ne va pas changer nos habitudes de travail au quotidien".

De son côté, l'avocate de la famille, Maître Cécile De Oliveira, salue cette décision. "Il y a désormais une personne dénommée comme étant potentiellement responsable de la mort de Steve Maia Caniço. J'espère que le dossier débouchera sur une juridiction pénale." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess