Faits divers – Justice

Mort du joggeur à Hillion : la plainte pour mise en danger de la vie d'autrui est prête

Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel vendredi 23 septembre 2016 à 11:30

L'embouchure du Gouessant
L'embouchure du Gouessant © Radio France - Johan Moison

Une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui sera déposée par deux associations de protection de l'environnement ce vendredi.

Après la mort d'un joggeur le 8 septembre dans l'embouchure du Gouessant à Hillion et alors que le corps de la victime doit être exhumé pour procéder à une autopsie, les associations "Haltes aux marées vertes" et Sauvegarde du Trégor" déposent plainte ce vendredi après-midi au Tribunal de Grande Instance de Saint-Brieuc.

Dans le texte de la plainte, elles "constatent que c’est tout à fait délibérément que Messieurs les Préfets de Région Bretagne et des Côtes d’Armor ont mis en danger la vie de leurs adhérents et au-delà celle de tous les usagers du littoral et entendent par les présentes se porter partie civile contre eux, en leur titre et en leur personne".

Lire aussi : "ces algues vertes doivent disparaitre", dit Thierry Burlot, le vice-président du conseil régional de Bretagne.