Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mort du maire de Signes (Var) : "l'indignation et la colère" du Président des maires de l'Indre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Le président de l'association des maires de l'Indre, Michel Blondeau se dit "indigné et en colère" après la mort de maire de Signes dans le Var. L'élu a été renversé par un fourgon après avoir demandé à des indvidus de ramasser les gravats qu'ils venaient de jeter au bord d'un chemin de la commune.

Le fourgon qui a renversé le maire de Signes : accident ou acte volontaire, une enquête est ouverte
Le fourgon qui a renversé le maire de Signes : accident ou acte volontaire, une enquête est ouverte © Maxppp - Dominique Leriche

Châteauroux, France

" C'est de l'indignation et de la colère ": le président de l'association des maires de l'Indre, premier magistrat de la commune de Déols, ne cahe pas son émotion après la mort du maire de Signes dans le Var. Lundi après midi, Jean-Mathieu Michel, 76 ans, maire (DVD) de Signes, élu depuis 1983, a été renversé par un fourgon sur un chemin privé de la commune. Quelques instants auparavant, il avait demandé à deux personnes de ramasser les gravats qu'ils venaient de décharger illégalement. Une enquête a été ouverte pour déterminer s'il s'agit d'un accident ou d'un acte volontaire, et selon les premiers éléments de cette enquête, il s'agirait d'un acte involontaire.

Les incivilités, c'est notre lot quotidien ! " : Michel Blondeau

Contacté par France Bleu Berry, Michel Blondeau, président de l'association des maires de l'Indre, se dit " indigné et en colère après ce " drame ". Le maire de Déols souligne que les incivilités, c'est " le lot quotiden des élus locaux et on voit bien,  que parfois, ça peut se terminer en drame". Michel Blondeau rappelle que les élus locaux sont confrontés très régulièrement à cette problématique des dépôts sauvages : " Pour ne pas payer la déchetterie ou éviter faire des kilométres pour traiter des déchets, certains n'hésitent à deverser dans la nature, ça coûte moins cher mais au final, c'est la commune qui paiera". Là, c'est un élu qui l'a payé de sa vie. Michel Blondeau souhaite une sanction exemplaire  : " J'espère que la justice considérera avant tout l'abnégation, le dévouement et le travail des élus locaux face à des populations pas toujours faciles à convaincre ".

Un maire meurt dans l'exercice de ses fonctions, un cap est franchi " : Gil Avérous, maire de Châteauroux

Le maire de Châteauroux, Gil Avérous a fait part également de son émotion sur les réseaux sociaux : " Un cap est franchi, un maire meurt dans l'exercice de ses fonctions...au nom de la ville de Châteauroux, j'adresse mon soutien à ses proches et à ses habitants"