Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Mort du petit Soan à Friville-Escarbotin : l’enfant aurait été intoxiqué au gaz

Le petit Soan, six ans, aurait été intoxiqué au gaz. C’est ce qui ressort de l’autopsie pratiquée ce lundi matin, au lendemain de la découverte du corps de ce garçon de six ans. Il a été retrouvé mort dans un hôtel de Friville-Escarbotin, une bonbonne d'hélium et un masque de plongée à ses côtés.

une voiture de la gendarmerie
une voiture de la gendarmerie © Radio France -

Friville-Escarbotin, France

L’enquête se poursuit après le drame familial qui s’est produit dimanche 10 novembre 2019 à Friville-Escarbotin à l'ouest de la Somme. Soan, un garçon de six ans, a été retrouvé mort dans une chambre d'hôtel. Un peu plus tôt, son père a été découvert pendu à un pylône électrique à Yzengremer, à quelques kilomètres de là. 

Selon les premiers éléments, cet homme de 37 ans, originaire de Belleville au nord de Nancy, aurait tué son fils avant de se suicider. Les auditions des témoins et des proches sont toujours en cours.

Pas d’attaches familiales dans la Somme

Ces auditions sont menées pour tenter d'y voir plus clair sur le déroulé du week-end. On sait que le père a envoyé de nombreux messages à ses proches samedi en fin d'après-midi. Des messages inquiétants qui laissent peu de doute sur ses intentions suicidaires. Ce sont ces mêmes proches qui ont prévenu la gendarmerie vers 19 heures. Alors que s'est-il passé au cours de ces deux jours ? Le père et le fils sont arrivés à l’hôtel à Friville-Escarbotin vendredi soir. Samedi midi, ils ont déjeuné ensemble dans un restaurant du Tréport. Un secteur où la famille n'a pas d'attaches mais où elle aurait passé des vacances il y a quelques années.

Pas de traces de coups ou de lutte sur le corps du petit garçon

L'autopsie confirme les premiers constats du médecin légiste : Soan n'a pas été frappé. Il n’y a pas non plus de traces de lutte. L’enquête s'oriente plutôt vers une intoxication au gaz : une bonbonne d'hélium reliée à un masque de plongée a été retrouvée près du petit garçon. Les analyses doivent maintenant confirmer la présence de somnifères. Des cachets ont été retrouvés dans la chambre d'hôtel.

Une association d'aide aux victimes doit être rapidement missionnée pour accompagner les proches du petit garçon. 

L’enquête est conjointement menée par des gendarmes d'Amiens, d'Abbeville et de Nancy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu