Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Mort du responsable de la sécurité à Rodez : le suspect reconnaît avoir porté 9 coups de couteau

Par

L'homme qui est soupçonné d'avoir tué le directeur adjoint de la sécurité de Rodez est passé aux aveux. Il sera déféré au parquet de Montpellier lundi.

Le drame s'est produit dans la rue, à proximité de l'hôtel de ville de Rodez
Le drame s'est produit dans la rue, à proximité de l'hôtel de ville de Rodez © Maxppp - @José A. Torres

24h après l'agression qui a coûté la vie au chef de la police municipale de Rodez , l'enquête avance à grands pas. Le vice-procureur de la République de Rodez, Mr Chabbi, explique que le suspect interpellé jeudi peu de temps après l'agression est passé aux aveux. 

Publicité
Logo France Bleu

9 coups de couteau

"Il reconnaît avoir porté 9 coups de couteau à la victime, dont deux dans le dos, le reste sur le devant du corps, les bras et l'abdomen" explique t-il. " Il a confirmé lors de sa garde à vue avoir voulu se venger parce que son chien lui avait été retiré__". 

Le magistrat ajoute qu'il sera déféré lundi matin au parquet de Montpellier et que l'on se dirige dans cette affaire vers "l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinat",  puisqu'il semblerait que l'acte ait été prémédité. 

Autopsie

L'autopsie de la victime sera pratiquée ce vendredi dans la journée. Pascal Filoé, un homme de 45 ans père de trois enfants était le directeur de la police municipale de Rodez et directeur général adjoint chargé de la sécurité de la ville. Il est mort des suites de ses blessures ce jeudi, après avoir été poignardé vers 10h30 à proximité de la mairie, devant les locaux de la police municipale de la ville. 

Il a été agressé par un habitant de la ville, un homme de 39 ans présenté comme marginal, qui a été rapidement interpellé. Le suspect propriétaire d'un chien de deuxième catégorie, considéré comme dangereux. Il n'avait pas de permis pour détenir cet animal, qui lui a été retiré la semaine dernière. Le 11 avril dernier déjà, il avait fracturé la porte de la mairie en raison de ce conflit sur son chien. Il était aussi connu des services de police pour des violences et des cambriolages. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu