Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort suspecte d'une résidente d'une maison de retraite du Calvados

- Mis à jour le -
Par France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une enquête est ouverte après la mort suspecte d'une résidente d'une maison de retraite à Mondeville dans le Calvados. Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 mai, la victime a quitté l'unité surveillée de l'établissement. Elle a succombé à une crise cardiaque alors qu'elle était au rez-de-chaussée du bâtiment, dans des circonstances mystérieuses.

Mort suspecte d'une résidente dans la maison de retraite La source à Mondeville, dans le Calvados.
Mort suspecte d'une résidente dans la maison de retraite La source à Mondeville, dans le Calvados. © Radio France

La justice enquête sur la mort d'une résidente de la maison de retraite (EHPAD) La source à Mondeville dans le Calvados. La femme de 77 ans , qui était atteinte de la maladie d'Alzheimer , a été retrouvée morte dans la nuit de vendredi à samedi sur la terrasse de l'établissement. Elle était pourtant placée en unité protégée.

Unité protégée

Elle avait été admise trois jours plus tôt dans la structure. Et dès son arrivée, son état de confusion avait conduit le personnel à la placer en unité sécurisée , au premier étage. Mais dans la nuit du 8 au 9 mai, c'est sur la terrasse du rez-de-chaussée, qu'une aide-soignante la retrouve et qu'elle succombe à une crise cardiaque

Deux portes munies de digicodes

Comment est-elle arrivée là ? Pour quitter l'unité il faut d'abord franchir deux portes munies de digicodes. La presse évoque une chute par la fenêtre : une hypothèse très peu probable pour la justice.

Deux personnes sont de permanence cette nuit-là. D'après la Mutualité Française Normandie, le gestionnaire de l'établissement que nous avons contacté, elle présentait des fractures aux poignets et à la cheville. Et ce n'est que quelques instants après avoir été découverte qu'elle serait morte d'une crise cardiaque. Constat fait par le médecin appelé sur place.

Chose plutôt inhabituelle, la police apprend le décès des heures plus tard, alors que la famille a déjà récupéré le corps. Il a depuis été enterré. La famille, comme le personnel de la maison de retraite, doit maintenant être entendue par les enquêteurs. La famille n'a pas porté plainte. 

"Je ne peux pas l'expliquer" - Mélanie Levieux, directrice de la maison de retraite

La directrice de la maison de retraite, Mélanie Levieux, contactée par France Bleu Basse-Normandie, affirme qu'il y avait "le personnel suffisant " dans l'établissement qui accueille environ 80 résidents. 

Mélanie Levieux, directrice de la maison de retraite La source

Choix de la station

À venir dansDanssecondess