Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morte aux urgences de Lariboisière après 12h d'attente : l'AP-HP mise en examen

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

INFO FRANCE BLEU PARIS - L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a été mise en examen début mars pour homicide involontaire dans une affaire datant de 2018. Micheline Myrtil avait été retrouvée morte sur un brancard des urgences de l'hôpital Lariboisière 12 heures après son admission.

L'hopital Lariboisière à Paris
L'hopital Lariboisière à Paris © Radio France - Thomas Pontillon

L'AP-HP a bien été mise en examen pour "homicide involontaire" début mars dans l'affaire de la patiente morte aux urgences de l'hôpital Lariboisière, en décembre 2018. L'AP-HP est mise en cause dans le manque de moyens de l'hôpital pour traiter la patiente alors que selon l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris il s'agissait d'une erreur humaine.

L'avocat de la famille de la défunte, Eddy Arneton, parle d'une "avancée" dans cette affaire car "la responsabilité de l'AP-HP est clairement engagée", mais ne veut pas parler de "victoire". "Mes clients attendent que justice soit faite", réagit-il. Micheline Myrtil, 55 ans, était décédée d'un œdème pulmonaire, selon les résultats de l'autopsie. Elle avait été retrouvée morte sur un brancard plus de douze heures après son admission aux urgences. Selon l'AP-HP, son décès était dû à une faute lors de l'enregistrement et du contrôle d'identité de la patiente. L'instruction se poursuit mais la mise en examen ouvre la voie à un procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess