Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Moselle : des militants anti-nucléaires portent plainte contre EDF et l'État

samedi 2 décembre 2017 à 12:31 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Plusieurs militants anti-nucléaires se sont présentés au commissariat de police de Thionville ce samedi, pour déposer plainte. Ils entendent ainsi dénoncer la vulnérabilité des centrales nucléaires françaises comme celle de Cattenom.

A Thionville, une cinquantaine de citoyens se sont mobilisés.
A Thionville, une cinquantaine de citoyens se sont mobilisés. - Greenpeace

Moselle, France

Français, Luxembourgeois, Allemands... Des militants anti-nucléaires étaient réunis ce samedi matin devant le commissariat de Thionville. Ils avaient l'intention de porter plainte contre EDF et le l'Etat français pour "mise en danger de la vie d'autrui".

Plainte pour mise en danger de la vie d'autrui

Selon Patrice Massenet, lui même militant anti-nucléaire en Moselle, une cinquantaine de personnes se joignaient à cette action, soutenue par Greenpeace et le Réseau Sortir du Nucléaire.

Cette initiative fait suite aux dernières actions spectaculaires menées par Greenpeace, à la centrale nucléaire de Cattenom, en octobre dernier, et à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche, cette semaine. Il s'agit de dénoncer, une fois de plus, la vulnérabilité des piscines de stockage de combustible radioactif usé.

Ces actions ont montré que de simples personnes avec des moyens limités pouvaient accéder à ces piscines. Quelqu'un de mal intentionné pourrait faire quelque chose de plus grave (Patrice Massenet, militant anti-nucléaire en Moselle)