Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Moselle : la lutte contre les cambriolages passe par la solidarité entre voisins

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le dispositif Voisins Vigilants, qui permet de lutter contre les cambriolages dans sa commune en signalant les rôdeurs, existe depuis vingt ans. Mais depuis 2017, il existe une appli Voisins Vigilants, beaucoup plus efficace. Et ça a séduit un habitant de Marange-Zondrange, en Moselle.

L’appli Voisins Vigilants et Solidaires permet de lutter contre les cambriolages
L’appli Voisins Vigilants et Solidaires permet de lutter contre les cambriolages © Radio France - Julie Seniura

Vous connaissez sans doute le dispositif Voisins Vigilants, qui permet de lutter contre les cambriolages dans sa commune, en faisant attention et en signalant les rôdeurs. Cela fait vingt ans qu'il existe. 

Mais depuis maintenant quatre ans, il existe une appli Voisins Vigilants et Solidaires, qui permet de prévenir beaucoup plus de voisins et de manière instantanée. Gérald Brun, un habitant de Marange-Zondrange, 300 habitants près de Saint-Avold, a convaincu une grande partie de son village d'adhérer à ce dispositif, complètement gratuit.

Sa maison visée quatre fois en cinq ans

Car les cambriolages ou tentatives de cambriolage se multiplient dans le secteur : une vingtaine de maisons ont été visitées ces dernières années. Et Gérald Brun en a ras le bol. Sa maison a subi quatre tentatives de cambriolages : une en 2014, deux en 2015 (dont une où il se trouvait dans sa maison !) et une encore à Noël 2019. "Heureusement, il y avait l'alarme, on ne nous a rien volé. Mais ça provoque un stress, un traumatisme : on se demande quand aura lieu le prochain", témoigne Gérald. 

Vous comptez presque plus de maisons cambriolées chez nous que non cambriolées

Gérald a donc créé une communauté de Voisins Vigilants et Solidaires, il y a quelques semaines, dans son village de Marange-Zondrange. Et il n'a pas eu de mal à convaincre : une quarantaine de foyers du village, soit une centaine de personnes, ont adhéré au dispositif. Ça représente un tiers des habitants de Marange-Zondrange !

Ainsi, si on aperçoit une personne au comportement suspect, on envoie un message sur l'appli. Instantanément, les adhérents reçoivent l'alerte, par mail, texto ou notification sur son smartphone ou son téléphone fixe. Mieux, les villages voisins peuvent aussi échanger des infos.

Travail avec les forces de l'ordre

Ces renseignements peuvent aussi aider les forces de l'ordre dans leurs enquêtes. Thierry Chicha est l'un des fondateurs du dispositif Voisins vigilants : "Les voisins ne sont pas là pour remplacer les forces de l'ordre, attention. Mais le fait qu'ils puissent émettre une alerte pour prévenir la mairie ou les forces de l'ordre, ça c'est utile".

En Moselle, 266 communes comportent au moins une communauté de Voisins Vigilants. Cela représente environ 17.000 foyers, soit plus de 40.000 personnes. Une vingtaine de communes sont même estampillées "Mairies vigilantes" : elles ont fait la démarche elles-mêmes d'adhérer au dispositif. Il s'agit de Ay-sur-Moselle, Basse-Ham, Basse-Rentgen, Cattenom, Charly-Oradour, Dieuze, Florange, Fontoy, Hagen, Hayange, Hombourg-Haut, Montois-la-Montagne, Moyeuvre-Grande, Petite-Rosselle, Réchicourt-le-Château, Rurange-les-Thionville, et la toute dernière en date, Yutz.

"Ma Solution"

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre, comme cette solidarité entre voisins pour éviter les cambriolages ? Avec “Ma Solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess