Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mulhouse : trois prêtres condamnés pour un transfert d'argent douteux et blanchiment

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu

Trois prêtres d’une congrégation nommée "église du Christ" et un de leurs fidèles ont été condamnés ce jeudi 15 octobre par le tribunal de Mulhouse à 9 mois de prison avec sursis. Ils avaient été arrêtés en juin 2019 sur l'A36 avec 600 000 euros dans leur voiture.

Un joli coup des douaniers.
Un joli coup des douaniers. © Radio France - michel benoit

C'est une affaire pas très catholique... Trois prêtres d’une congrégation chrétienne nommée "Eglise du Christ", ainsi que l'un de leurs fidèles, ont été condamnés ce jeudi 15 octobre par le tribunal judiciaire de Mulhouse à neuf mois de prison avec sursis et à une lourde amende. La justice leur reproche un transfert d'argent douteux.

Le groupe avait été contrôlé par des douaniers en juin 2019 sur l'A36 à la hauteur de Sausheim, alors qu'ils transportaient plus de 590 000 euros en liquide. Les trois ecclésiastiques de l’Eglise du Christ - deux Allemands et un Italien - circulaient à bord d'une fourgonnette de type Mercedes Vito avec un fidèle philippin. Ils sont âgés de 30 à 58 ans. Mais surtout, les douaniers découvrent dissimulés dans différentes cachettes plus de 590 000 euros en liasses de billets de 50 et de 100 euros.

Les quatre hommes ont expliqué hier devant le tribunal que cet argent provenait de quêtes effectuées auprès de fidèles et qu’il était destiné à aménager un bâtiment en région parisienne. Une explication jugée insuffisante par les magistrats qui les ont condamnés à neuf mois de prison avec sursis pour transfert non déclaré d’une somme supérieure à 10.000 euros et blanchiment. Les 590.000 euros ont été saisis et les douanes ont réclamé aussi leur dû : une amende de près de 300.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess