Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mulhouse : 40 kilos de cannabis saisis, quatre personnes interpellées par la police judiciaire

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

A Mulhouse : 40 kilos d'herbe de cannabis ont été saisis ce lundi 29 juin par la police de judiciaire. Quatre individus de 24 à 45 ans ont été interpellés. Ils ont été interceptés en direction de la zone frontalière, à bord de deux voitures.

Illustration saisie de drogue
Illustration saisie de drogue © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Après le démantèlement par la sûreté départementale d'un trafic de stupéfiants, où 7 personnes ont été placées en détention provisoire, on vient d'apprendre, ce vendredi, que 40 kilos d'herbe de cannabis ont été saisis aussi ce lundi, après "un signalement de comportement suspect, dans le secteur des Coteaux". 

Quatre individus ont été interpellés par la police judiciaire de Mulhouse. 

Des individus bien connus des services de police 

Dans un communiqué, la police judiciaire explique que les individus ont été interpellés alors "qu'ils prenaient direction de la zone frontalière". Les policiers ont découvert dans un des véhicules _"_plusieurs dizaines de sacs plastique thermo-soudés remplis d’herbe de cannabis pour un poids total de près de 39 kilos"

Les quatre hommes (deux Français domiciliés dans la région âgés de 24 et 26 ans et déjà connus des services de police, et un Espagnol et un Brésilien, âgés de 45 et 35 ans) ont été placés en garde à vue au sein de l’antenne de police judiciaire, pour une durée de 96 heures. 

Ils ont été "déférés au parquet en vue d’une ouverture d’information afin de faire la lumière sur la responsabilité de chacun dans ce trafic international." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess