Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mulhouse : le petit ami éconduit sabote les freins de la voiture de son ex

lundi 15 avril 2019 à 18:14 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Un amoureux éconduit est soupçonné d'avoir saboté les freins de la voiture de son ex petite amie. Les faits se sont déroulés à Pfastatt près de Mulhouse en janvier dernier. L’homme a été arrêté ce week-end par les policiers.

Illustration police.
Illustration police. © Maxppp - Jean-François Frey

Mulhouse, France

Un homme de 37 ans a été arrêté par les policiers mulhousiens.

Il est soupçonné d’avoir sectionné le circuit de freinage de la voiture de son ex petite amie. Les faits se sont déroulés fin janvier à Pfastatt près de Mulhouse.

C’est la mère de la jeune femme qui a utilisé ce véhicule Citroën Jumpy. Elle a eu la fâcheuse surprise en sortant de son parking de voir que les freins ne répondaient plus. 

La conductrice a pu stopper la voiture en ayant le réflexe d’utiliser le frein à main, mais s’est fait une belle frayeur.

Elle a déposé plainte en indiquant qu’elle soupçonnait fortement l’ex petit ami de sa fille, qui venait d’être éconduit.

L’enquête de police et des éléments techniques ont permis d’établir que l’homme se trouvait dans le secteur le soir des faits. ll aurait reconnu sa participation au cours de sa garde à vue.

Il a été remis en remis en liberté et fera l’objet d’une convocation devant le tribunal de grande instance de Mulhouse le 4 juillet prochain, pour dégradation et mise en danger de la vie d’autrui .