Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mulhouse : un père mis en examen après la mort de son bébé de 11 mois

Un homme de trente ans a été mis en examen et incarcéré, après la mort suspecte samedi de son bébé de 11 mois. L'enfant est décédé après des troubles respiratoires importants.

Illustration police
Illustration police © Radio France - Guillaume Chhum

Mulhouse, France

Un homme de 30 ans a été incarcéré et mis en examen à Mulhouse, après la mort suspecte samedi de son garçonnet de 11 mois. Une information révélée par nos confrères des Dernières Nouvelles d'Alsace. 

Il avait récupéré son fils chez sa mère, alors qu'il présentait des troubles respiratoires.

Autopsie de la petite victime attendue mercredi 

C'est sur la route qu'il se serait arrêté et l'aurait pris en main pour savoir ce qu'il n'allait pas. Que s'est-il passé après ? Il y a des zones d'ombre. 

L'enfant convulsait. Le père essaye alors le massage cardiaque, le bouche à bouche, mais rien n'y fait. Finalement il retourne au domicile de son ex compagne et tous les deux se rendent aux urgences d'une clinique mulhousienne. Le petit garçon décédera une heure après sa prise en charge. 

Le trentenaire a été mis  examen pour "violences sur mineur de moins de 15 ans par ascendant ayant entraîné la mort sans intention de la donner". 

Une autopsie de la petite victime est attendue ce mercredi, elle doit en dire plus sur les circonstance du décès de la petite victime. 

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale de Mulhouse