Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mulhouse : un voisin filme un cambriolage, deux jeunes interpellés

vendredi 1 septembre 2017 à 6:36 Par Aurélie Locquet et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Deux jeunes de 16 et 19 ans interpellés jeudi matin à Mulhouse : ils avaient été filmés par un voisin lors d'un cambriolage mardi soir.

Un cambriolage élucidé à Mulhouse grâce à un voisin. (illustration)
Un cambriolage élucidé à Mulhouse grâce à un voisin. (illustration) -

Mulhouse, France

Ils avaient été filmés par un voisin : deux jeunes de 16 et 19 ans ont été interpellés jeudi matin après un cambriolage rue de la Loi à Mulhouse mardi soir. La scène, filmée par un voisin avec son téléphone portable a mis les policiers du Groupe Anti-Cambriolages de la sûreté départementale sur la piste. Du matériel multimédia a été dérobé, tout comme une voiture. L'Opel Corsa a été retrouvée emboutie jeudi matin à Riedisheim.

Le jeune majeur interpellé passera en comparution immédiate ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Mulhouse. Le mineur est convoqué devant un juge pour enfants.

Les policiers rappellent qu'il est préférable d'appeler le 17 plutôt que de filmer un délit

Les policiers ont regretté que le témoin n'ait pas alerté directement le commissariat. Il a préféré filmer la scène avec son portable plutôt que de téléphoner directement au 17. Il aurait pu faire les deux, soulignent les policiers. Un appel qui aurait permis aux forces de l'ordre d'interpeller les auteurs en flagrant délit.