Faits divers – Justice

VIDEO | une ancienne enseignante à la tête d'un réseau de proxénétisme mulhousien

Par Patrick Genthon et Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 21 octobre 2016 à 17:20

L'un des établissements de nuit fermé administrativement à Mulhouse.
L'un des établissements de nuit fermé administrativement à Mulhouse. © Radio France - Patrick Genthon

Un réseau de proxénétisme a été démantelé à Mulhouse. Trois établissements de nuit ont été fermés. Ils étaient dirigés par une enseignante à la retraite, septuagénaire.

La police judiciaire de Mulhouse a démantelé un réseau de proxénétisme. Trois établissements de nuit, situés dans le centre de la ville ont été fermés : "Le Marquis", "Le Diam's" et "L'impérial". Une dizaine de prostituées y officiaient, passant d'un bar à l'autre. Ils étaient dirigés de fait par une femme de 73 ans, une enseignante à la retraite, surnommée "Madame N."

Trois mises en examen

Le procureur de la République de Mulhouse, Dominique Alzéari, parle (vidéo ci-dessous) d'une "organisation structurée" avec à sa tête Madame N, "qui tenait un rôle décisif".

L'enquête de la police judiciaire a débuté en juin dernier. Neuf personnes ont finalement été interpellées dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 octobre. Trois ont été mises en examen, dont la "tête pensante" du réseau, la septuagénaire. Elle a été mise en examen pour proxénétisme aggravé a précisé le procureur de Mulhouse Dominique Alzéari ce vendredi après-midi.

La préfecture du Haut-Rhin a pris un arrêté de fermeture administrative pour six mois à l'encontre des trois établissements en question.

Partager sur :