Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : de multiples agressions au couteau en quelques jours

-
Par , , France Bleu Touraine

En l'espace de cinq jours, plusieurs agressions au couteau ont eu lieu dans le centre-ville de Tours. Le Procureur de la République de Tours, joint par France Bleu Touraine, souligne un "regain d'agressions" dans la ville et appelle notamment les fêtards à la vigilance.

"Un regain d'agressions à Tours", explique le Procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin
"Un regain d'agressions à Tours", explique le Procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin © Radio France - Stéphane Garcia

Plusieurs violentes agressions au couteau en seulement cinq jours dans le centre-ville de Tours. En début de semaine, dans la nuit de dimanche à lundi, un adolescent de 17 ans a été agressé à l'arme blanche, près de la guinguette, sur les bords de Loire. Il aurait refusé une cigarette à ses agresseurs. Une information judiciaire est ouverte.

Nouvelles violences à la guinguette

On dénombre deux autres affaires en cette fin de semaine dans le centre-ville, la dernière en date ce vendredi matin. Vers 6h du matin un couple se trouve près de la guinguette. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme commence à se battre, pour une raison encore inconnue, avec un autre individu

L'un était armé d'un couteau, l'autre d'un tesson de bouteille. Une de ces deux personnes est encore en observation aux urgences ce vendredi soir. L'autre se trouve en garde à vue.  

Six personnes agressées en une heure dans le quartier de la gare

Cette affaire fait écho à de multiples agressions qui se sont déroulées cette fois jeudi matin, dans le quartier de la gare. Deux hommes s'en seraient pris au hasard à des passants. En l'espace d'une heure, six personnes menacées ou attaquées au couteau pour des vols de sacs à main ou de téléphone. 15 et 21 jours d'interruption temporaire de travail ont été prescrits à deux de ces victimes.

Un des suspects est toujours recherché. L'autre a été interpellé près de la gare peu après la dernière agression. En garde à vue, il conteste toute responsabilité. Il sera déféré samedi matin au parquet de Tours.

Dans ces deux affaires, comme dans l'agression de l'adolescent de 17 ans en début de semaine, c'est la vidéosurveillance qui a permis d'identifier et d'interpeller rapidement la majorité des suspects.

"Un regain d'agressions à Tours", confirme le procureur

Joint par France Bleu Touraine, le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, déclare observer "un regain d'agressions à Tours, des violences gratuites avec des coups de couteau qui causent des blessures importantes. La réponse pénale sera ferme à l'égard de ces auteurs, ils sont tous présentés au parquet à l'issue de leur garde à vue", détaille-t-il.  

Le procureur appelle les fêtards, notamment ceux qui vont vers les bords de la Loire, à être très vigilants : "_Il y a des personnes qui attendent, en haut des escaliers généralement et qui s'attaquent aux personnes les plus vulnérables et les plus alcoolisées_. Si j'ai un message de prévention, c'est qu'une consommation modérée d'alcool permettrait d'éviter un certain nombre de ces agressions". 

Des personnes attendent, en haut des escaliers généralement et s'attaquent aux personnes les plus vulnérables et les plus alcoolisées

Grégoire Dulin tient à souligner "l'engagement des forces de l'ordre (à ses côtés, ndlr) : on renforce les patrouilles en bords de Loire. C'est vrai qu'on est arrivé, grâce à la présence massive de policiers et également à _l'utilisation de la vidéosurveillance à identifier les auteurs principaux de ces agressions_. Ils sont d'ailleurs pour la plupart derrière les barreaux ce vendredi soir, c'est en tout cas rassurant sur le travail de la police et la réaction judiciaire."   

Des affaires "résolues grâce à la vidéoprotection"

"Depuis 18 mois que je suis arrivé, toutes les affaires graves qui se sont commises à Tours et que l'on a pu élucider ont été résolues notamment grâce à l'utilisation de la vidéoprotection de la Ville de Tours, insiste Grégoire Dulin. C'est une aide considérable à l'enquête parce qu'il y a une vraie collaboration entre la police municipale, qui gère le centre de vidéoprotection, et les effectifs de la police nationale. Il y a des informations données en temps réel". 

Une aide considérable à l'enquête

Et le procureur de la République de Tours d'ajouter : "Pour moi, pour le travail d'enquête judiciaire, (la vidéosurveillance, ndlr) est un plus extrêmement important. _Cela nous permet également, puisque les auteurs généralement nient les faits, de confronter leurs déclarations aux images de vidéosurveillance__, qui sont très parlante_s".

Ecoutez le Procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess