Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Municipales à Avignon : appel en faveur d'une union des forces de gauche

-
Par , France Bleu Vaucluse

À quatre mois du premier tour des élections municipales à Avignon, les forces de gauche continuent de s'interroger sur la -bonne- stratégie à adopter. Un appel vient d'être lancé pour une union "à gauche de la gauche, sans la République En Marche."

Philippe Pascal, Véronique et François Goudet, Vincent Delahaye
Philippe Pascal, Véronique et François Goudet, Vincent Delahaye © Radio France - Daniel Morin

Avignon, France

Le temps politique a la particularité de passer très vite ; pire de s'accélérer à l'approche d'une élection importante. La gauche avignonnaise en fait le constat amer à seulement quatre mois des élections municipales. Rien n'est encore figé entre les différents partenaires : Parti communiste, France Insoumise, GénérationS, Gauche Démocratique et Sociale etc.

D'où l'appel à "l'union à gauche de la gauche" lancé ce vendredi par Vincent Delahaye -conseiller municipal Front de Gauche d'Avignon- et par Philippe Pascal représentant de la Gauche Démocratique et Sociale en Vaucluse.

"Rejoignons-nous" lance Vincent Delahaye

Tous les deux sont persuadés "que la gauche avignonnaise est en capacité de l'emporter à condition de se parler, de se respecter dans sa diversité et d'exclure tout rapprochement avec La République En Marche" explique Vincent Delahaye. "Il y a une incompatibilité totale avec la REM, dans la perspective du premier comme du deuxième tour" avertit Philippe Pascal.  Pour les deux insoumis, il faut clairement positionner le curseur à gauche, réaffirmer les priorités du social et de l'écologie, maintenir le lien avec tous les quartiers en permanence et solutionner les problèmes du quotidien. 

L'appel lancé vise aussi à clarifier la situation politique à quatre mois du scrutin alors que la liste d'Europe Ecologie Les Verts récupère de nombreux élus de gauche déçus par la mandature qui s'achève et alors que la maire sortante Cécile Helle a refusé le soutien du Parti Socialiste avec lequel elle avait pourtant été élue en 2014. "On lui demande de clarifier sa position à l'égard du parti présidentiel" résument d'une seule voix, les deux lanceurs d'alerte.    

Philippe Pascal : " il faut une prise de conscience"

Vincent Delahaye : " on ne se reconnait pas complètement dans le bilan du mandat écoulé"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu