Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SONDAGE - Municipales à Nîmes : Jean-Paul Fournier à nouveau donné largement en tête du 1er tour

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Jean-Paul Fournier est plus que jamais bien placé avant le premier tour des élections municipales à Nîmes. France Bleu Gard Lozère vous le révèle dans un sondage exclusif ce mercredi matin, un sondage IPSOS - Sopra Steria.

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes
Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes © Radio France - Tony Selliez

Sur le papier, il semble indéboulonnable. Jean-Paul Fournier maintient le cap. Avec encore 33% des intentions de vote au 1er tour, selon un sondage exclusif IPSOS - Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozère, le maire sortant de Nîmes est stable par rapport au sondage édité le mois dernier. Constant. Et solide. Parce que l'étude le confirme, Jean-Paul Fournier a un bon bilan aux yeux des électeurs, et il apparaît comme le seul capable de faire un bon maire. Il serait même le mieux placé pour gérer la question de la sécurité.

Derrière Jean-Paul Fournier, le premier gagnant est Yoann Gillet. Le candidat Rassemblement National atteint la barre des 20%, il est désormais 2e dans les intentions de vote. Son talon d'Achille, c'est son déficit de notoriété, les électeurs sont partagés, ils ne semblent pas convaincus qu'il ferait un bon maire.

En 3e position, c'est le grand perdant : Daniel Richard. L'écologiste voit sa courbe fléchir à 18%. Il était crédité de 20% des intentions de vote au 1er tour lors du dernier sondage Ipsos Sopra Steria pour FB Gard Lozère.

Les intentions de vote au 1er tour des élections municipales à Nîmes selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozèere
Les intentions de vote au 1er tour des élections municipales à Nîmes selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozèere © Radio France - Ipsos Sopra Steria

Enfin, stable,mais toujours 4e : Yvan Lachaud ne décolle pas. 15% d'intentions de vote, exactement comme lors du dernier sondage. Il est pourtant le candidat le plus connu avec Jean-Paul Fournier, il peut rivaliser en terme de notoriété, mais près d'un électeur sur 2 ne pense pas qu'il ferait un bon maire.

Fournier, Gillet, Richard et Lachaud, voilà donc la quadrangulaire qui se dessine.

Pour les autres candidats, c'est simple, ils partent de très loin : 7% toujours pour Vincent Bouget, 4 % pour David Tebib, 2% pour Stéphane Gilli et enfin 1% pour Jacques Armando.

La "capacité à être un bon maire de Nîmes" aux yeux des électeurs selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozère
La "capacité à être un bon maire de Nîmes" aux yeux des électeurs selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozère © Radio France - Ipsos Sopra Steria

La sécurité de très loin principale préoccupation des électeurs

C'est un plébiscite. A 57%, la sécurité est de très loin la préoccupation majeure des électeurs nîmois. Et pour encore mieux apprécier ce chiffre, il suffit de regarder ailleurs. En France, une seule ville atteindrait un tel score, d'après les enquêtes Ipsos. Il s'agit de Perpignan. Même à Marseille, pourtant souvent marquée par des séries de règlement de comptes, et des morts, la sécurité est certes placée très haut  ais à seulement 48%. Alors, c'est difficile à expliquer mais à Nîmes, ce chiffre a encore bondi depuis le sondage du mois dernier : 13 points supplémentaires. Les fusillades à l'arme automatique quartier Pissevin sont passées par là. Elles ont forcément marqué les électeurs.

Ce qui est plus surprenant, c'est qu'on aurait pu s'attendre à ce que ler thème de la sécurité profite en premier lieu à Yoann Gillet. Le candidat du Rassemblement National en a même fait son thème de campagne : "Stoppons la racaille". Mais d'après le sondage, le candidat le mieux placé pour être un bon maire et gérer cette question de la sécurité, c'est bel et bien encore Jean-Paul Fournier. Parce que son bilan plaide pour lui, mais aussi parce qu'il n'y aurait pas vraiment de meilleure alternative aux yeux des électeurs.

Les préoccupations des administrés à Nîmes  selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozère
Les préoccupations des administrés à Nîmes selon un sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gard Lozère © Radio France - Ipsos Sopra Steria

Ce sondage a été réalisé du 19 au 22 février 2020, par téléphone, sur un échantillon de 602 personnes inscrites sur les listes électorales de Nîmes, constituant un échantillon représentatif des habitants de Nîmes âgés de 18 ans et plus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu