Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Municipales à Bobigny : le local de campagne du candidat Fouad Ben Ahmed incendié

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le local de campagne de Fouad Ben Ahmed, candidat de la liste Poing Commun aux élections municipales à Bobigny en Seine-Saint-Denis, a été incendié dans la nuit de jeudi à vendredi.

Municipales : le local de campagne de Fouad Ben Ahmed incendié à Bobigny
Municipales : le local de campagne de Fouad Ben Ahmed incendié à Bobigny © Radio France - Hajera Mohammad

"C'est un incendie criminel", affirme Fouad Ben Ahmed, le candidat socialistes aux élections municipales de Bobigny (Seine-Saint-Denis), pour la liste citoyenne "Poing commun"

Incendié en pleine nuit

Le candidat, également premier secrétaire de la section du Parti socialiste à Bobigny, a été prévenu après que le feu s'est déclaré ce vendredi 24 janvier, vers quatre heures du matin, dans son local de campagne, installé avenue Jean Jaurès. Un homme qui habite à l'étage, au-dessus, a eu le temps de prévenir les pompiers qui l'ont évacué. Mais le local lui, est partie en fumée. "La cafetière, le cahier d'émargement, le canapé ont brûlé, le plafond est carbonisé", décrit Fouad Ben Ahmed. "Le feu a été provoqué, selon les pompiers, grâce à l'aide d'un liquide inflammable", dit-il.

"Notre candidature dérange"

"Depuis le début de cette campagne, on a l'impression qu'on veut nous empêcher de nous épanouir dans cette campagne", poursuit Fouad Ben Ahmed qui détaille la liste des intimidations qu'il subit depuis sa déclaration de candidature : "On nous décolle systématiquement les affiches sur les panneaux, des sociétés privées viennent décoller les affiches, on a été intimidé sur le marché".

Municipales : le local de campagne de Fouad Ben Ahmed incendié à Bobigny - Radio France
Municipales : le local de campagne de Fouad Ben Ahmed incendié à Bobigny © Radio France - Hajera Mohammad

Les militants plus motivés que jamais

Très tôt, les militants ont rejoint leur candidat pour le soutenir. Aux passants qui s'arrêtent, choqués, devant la scène, Youri explique ce qui s'est passé. Mais pas question de céder face aux menaces. "Aujourd'hui, on mène un vrai combat pour les Balbyniens et ça dérange...  ils peuvent venir brûler une fois, deux fois, trois fois, incendier nos voitures, ils n'incendieront jamais les bulletins de vote !"

Municipales à Bobigny : le local de campagne du candidat Fouad Ben Ahmed incendié - Radio France
Municipales à Bobigny : le local de campagne du candidat Fouad Ben Ahmed incendié © Radio France - Hajera Mohammad

En attendant de trouver un autre local de campagne (si celui-ci est impossible à remettre en état), l'équipe de Fouad Ben Ahmed maintient ce vendredi soir le café-débat qui devait se tenir dans le local à 19 heures et appelle à un rassemblement. "On va s'organiser, on va faire ça sur le trottoir si besoin".

Fouad Ben Ahmed et ses militants à Bobigny  - Radio France
Fouad Ben Ahmed et ses militants à Bobigny © Radio France - Hajera Mohammad

L'enquête a été confiée au commissariat de Bobigny et elle devra déterminer si l'incendie est effectivement criminel ou non.

Les opposants réagissent 

Plusieurs opposants, candidats aux municipales à Bobigny, ont réagi dans des communiqués de presse. Abdel Sadi (PCF), condamne "avec force le climat de violence qui semble s'installer dans cette campagne". Christian Bartholmé, actuel premier adjoint à la mairie et candidat UDI, dénonce des "agissements criminels" et parle d'un "acte inqualifiable".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu