Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le mystère des chevaux mutilés

Mutilation de chevaux : deux attaques signalées dans le Tarn-et-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une ponette de 6 ans a été blessée à la croupe à Albias ce lundi, dimanche une jument était blessée à l’œil à Saint-Etienne-de-Tulmont, près de Montauban. Une enquête pour acte de cruauté envers les animaux est ouverte.

La ponette de 6 ans a eu la croupe lacérée à Albias près de Montauban
La ponette de 6 ans a eu la croupe lacérée à Albias près de Montauban - @Gendarmerie Tarn-et-Garonne

Depuis ce week-end, deux attaques de chevaux ont été signalées dans le Tarn-et-Garonne, alors que se multiplient en France les sévices sur des équidés. La première s’est produite ce dimanche à Saint-Etienne-de-Tulmont, la deuxième ce lundi après-midi à Albias, deux communes proches de Montauban.  

Une ponette lacérée de deux entailles 

Selon la gendarmerie chargée de l’enquête, une ponette de six ans qui pâturait dans un pré à Albias entre Caussade et Montauban a été découverte ce lundi avec sur la croupe deux entailles d’une dizaine de centimètres chacune. "Les faits se seraient déroulés durant la journée de lundi, entre 7 heures et 16 heures. L’animal était présent depuis peu au sein d’une pension spécialisée pour les équidés. L’intervention du vétérinaire et les constatations effectuées permettent de comprendre que ces plaies sont dues à un acte volontaire et non-accidentel", indique la compagnie de gendarmerie de Montauban.      

On cherche un lien entre les deux affaires     

Les enquêteurs ont fait toutes les constations et vont tenter d’établir un lien éventuel avec l’autre cas de cheval blessé signalé dimanche à Saint-Etienne-de-Tulmont. Une jument avait été découverte avec une plaie de plusieurs centimètres sous l’œil. Mais "l’origine de cette blessure reste indéterminée et il est toujours _impossible de définir s’il s’agit d’un acte extérieur volontaire"_indiquent les gendarmes qui ont ouvert deux procédures distinctes, suivies par le parquet de Montauban. Une enquête est ouverte pour acte de cruauté envers un animal domestique. 

Les services centraux de la Gendarmerie travaillent en appui des unités locales afin d’enquêter sur ces faits . Les unités de gendarmerie du département ont déjà déclenché de nombreux contacts auprès des centres équestres et autres établissements en charge des équidés afin de prévenir tout acte d’agression .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess