Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le mystère des chevaux mutilés

Mutilation de chevaux : deux nouvelles affaires dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Deux chevaux ont été retrouvés mutilés dans les Landes, à Saint-André-de-Seignanx et Saubrigues. Des plaintes ont été déposées. Les faits datent de début septembre.

Des chevaux ont été agressés à Saint-André-de-Seignanx et Saubrigues (Landes) - Photo d'illustration
Des chevaux ont été agressés à Saint-André-de-Seignanx et Saubrigues (Landes) - Photo d'illustration © Radio France - Thomas Nougaillon

Les gendarmes enquêtent sur deux nouvelles affaires de mutilation de chevaux dans les Landes, apprend ce mercredi France Bleu Gascogne. Les faits datent de début septembre. À Saubrigues, le 7 septembre, un propriétaire a retrouvé son cheval blessé, il avait reçu un coup de couteau à l'épaule alors qu'il se trouvait en pâturage. Le vétérinaire qui est intervenu a dû poser à l'animal un drain et des points de suture. La veille, le 6 septembre, dans une commune voisine de Saubrigues, à Saint-André-de-Seignanx, un cheval a été retrouvé avec la crinière coupée nette par un objet tranchant. La piste accidentelle est exclue par les enquêteurs : la crinière a été coupée lors d'une intervention humaine. 

Dans ces deux affaires, des plaintes ont été déposées mais l'enquête est difficile, confient les gendarmes. Les agressions ont été commises dans des lieux isolés et il n'y a pas de témoin. 

Un poney attaqué à Soustons ? 

Les gendarmes se sont rendus également à Soustons, où un poney a été retrouvé avec du fil barbelé autour du cou, le 13 septembre. Le fil provient de la clôture où se trouvait l'animal et il y a un doute sur le fait qu'il s'agisse d'une agression. Il est possible que le poney se soit blessé tout seul. Le propriétaire a signalé l'affaire à la gendarmerie, sans porter plainte. 

Trois autres affaires d'agressions d'équidés avaient déjà été signalées à la gendarmerie, dans les Landes, fin août et début septembre, à Poyartin, Brassempuy et Saint-Geours-de-Maremne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess