Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Agression au couteau hier soir à Poitiers : la victime était aussi agresseur

mercredi 13 juin 2018 à 6:08 - Mis à jour le mercredi 13 juin 2018 à 18:55 Par Baudouin Calenge et Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

On en sait plus sur l'a mystérieuse agression survenue hier soir dans le quartier de Bellejouane à Poitiers. La victime blessée d'un coup de couteau dans le dos, était en fait, un agresseur.

L'ambulance des pompiers qui a conduit la victime légèrment blessée au commissariat de Poitiers
L'ambulance des pompiers qui a conduit la victime légèrment blessée au commissariat de Poitiers © Radio France - Baudouin Calenge

Poitiers, France

A Poitiers, on comprend mieux pourquoi l'homme victime d'une agression au couteau hier soir dans le quartier Bellejouane de Poitiers a tout fait pour échapper aux policiers. Cet individu de 29 ans a été placé en garde à vue tout à l'heure pour menace avec arme. 

Hier soir vers 17h30 des témoins appellent la police en indiquant qu'un homme vient de recevoir un coup de couteau dans le dos, victime que les policiers mettront plus d'une demi heure à retrouver car elle s'était enfuie. Depuis,  l'enquête menée par les policiers nous apprend que la victime avait,  juste avant, menacé avec une arme une jeune femme dans le même quartier. Celle-ci aurait alors été secourue par une tierce personne, et c'est suite à cela qu'il aurait reçu ce coup de couteau dans le dos. Rien de très grave a priori. La victime qui était lucide et sur ses deux pieds lorsque les policiers l'ont retrouvée près de Blossac hier soir a refusé les soins que voulait lui prodiguer le médecin des pompiers. De victime, cet homme de 29 ans, défavorablement connu des services de police, a donc désormais une deuxième casquette : celle d'agresseur.