Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Nailly, dans le Sénonais, un policier est soupçonné d’avoir tué son amie avec son arme de service

jeudi 4 mai 2017 à 16:03 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre et France Bleu

Une femme de 30 ans a été tuée par balle chez elle à Nailly, dans l'Yonne. Le drame s’est déroulé dans la nuit de mercredi à jeudi. L’auteur du coup de feu, un policier de 31 ans avec lequel elle était en couple, a été interpellé et placé en garde à vue pour homicide volontaire.

© Maxppp - MaxPPP

Nailly, France

Selon les premiers éléments, il semble qu'une altercation dans le couple soit à l’origine du drame. Pour la procureur de la République d’Auxerre, Sophie Macquart-Moulin, "la dispute se serait produite aux alentours de 22 heures 30, mercredi soir, au domicile de la victime situé rue des Closeaux à Nailly. Ceux sont des voisins, alertés par le coup de feu, qui ont prévenu les gendarmes et les pompiers. Arrivés sur place, les pompiers ont constaté que la jeune femme présentait une blessure par arme à feu, une seule, au niveau de l’omoplate".

Les secours ont tenté de réanimer la victime, mais la jeune femme est décédée avant même son transport à l'hôpital. L'auteur du coup de feu, un policier de 31 ans qui travaille au commissariat d’Auxerre a été interpellé et placé en garde à vue pour homicide volontaire.

Touchée au dos, les secours n'ont rien pu faire

Selon la procureur de la république, le fonctionnaire était en repos et avait avec lui son arme de service. C’est avec cette arme, semble-t-il, que la jeune femme a été mortellement touchée dans le dos. Reste à déterminer les circonstances exactes du drame comme, par exemple, l’objet de la dispute entre les deux protagonistes et les raisons pour lesquelles le policier a utilisé son arme de service.

Selon la maire du village , Florence bardot, la jeune femme, infirmière de profession habitait dans la commune depuis cinq ans. Une jeune femme gentille, sans histoire précise t-elle .

Dans le cadre de l’enquête, une perquisition a été menée jeudi au domicile du policier. Une autopsie doit être réalisée vendredi pour tenter d'en savoir plus sur la trajectoire de la balle. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de Sens et de Dijon.