Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparu depuis 6 semaines, Naïm Mirena aurait été aperçu à Reims

mardi 25 juillet 2017 à 15:19 Par Florian Royer, France Bleu Champagne-Ardenne

Six semaines après avoir fugué de l'hôpital de Châlons-en-Champagne où il recevait des soins, Naïm Mirena aurait été aperçu près de la basilique Saint-Remi, à Reims. Sa famille garde l'espoir de le retrouver en bonne santé.

Naïm Mirena s'est échappé de l'hôpital de Châlons-en-Champagne le 9 juin (photo transmise par la famille).
Naïm Mirena s'est échappé de l'hôpital de Châlons-en-Champagne le 9 juin (photo transmise par la famille).

Reims, France

C'est via Facebook qu'Endrit Mirena, le fils de Naïm Mirena, a été contacté. Une personne lui a affirmé avoir croisé son père, il y a deux ou trois jours, aux alentours de la basilique Saint-Remi, à Reims. Mais depuis, il s'est de nouveau volatilisé. "Elle l'a bien décrit, avec notamment sa pompe médicale autour du cou. Cela nous redonne une lueur d'espoir", explique Endrit Mirena.

Un patient "aux idées suicidaires"

Son père était hospitalisé à l'hôpital de Châlons-en-Champagne après un malaise. Il a disparu le 9 juin et n'a pas donné la moindre nouvelle depuis. Pour la famille, une telle disparition est incompréhensible. "Il avait déjà fait une tentative de fugue le matin mais l'hôpital ne nous avait pas prévenu", affirme le fils. Selon lui, Naïm Mirena n'aime pas les hôpitaux et est sujet à des "idées suicidaires", il estime donc que son père aurait dû être mieux surveillé. Ces éléments sont écrits "noir sur blanc dans son dossier", conclut-il.

"La maladie de mon père provoque des hallucinations"

Son apparence peut avoir évolué

Depuis sa disparition, l'apparence de Naïm Mirena peut avoir changé par rapport à la photo présentée dans cet article, notamment en ce que concerne la barbe et les cheveux. Le jour de sa disparition, il portait un jogging foncé, un haut bleu clair et est muni d'une "pompe médicale assez voyante", détaille son fils. Si vous repérez cet homme de 50 ans, n'hésitez pas à contacter la police au 03.26.66.27.27.