Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nancy : des parents mis en examen pour homicide volontaire après la mort de leur bébé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Le parquet de Nancy indique ce mardi 16 juillet la mise en examen d'un couple à Nancy, soupçonné de la mort de sa petite fille âgée d'un an. Une mise en examen pour "homicide volontaire sur mineur de 15 ans accompagné de viol, actes de torture ou de barbarie".

Les parents ont été mis en examen et placés en détention provisoire ce lundi 15 juillet
Les parents ont été mis en examen et placés en détention provisoire ce lundi 15 juillet © Radio France - Thierry Colin

Nancy, France

Ce lundi 15 juillet, à Nancy,  un couple soupçonné de la mort de sa petite fille, âgée d'un an, a été mis en examen pour "homicide volontaire sur mineur de 15 ans accompagné de viol, actes de torture ou de barbarie". L'homme et la femme âgés de 20 ans, ont été placés en détention provisoire, indique ce mardi 16 juillet, la procureure de la République adjointe, Carole Bluntzer. 

Selon la magistrate, les parents étaient en garde à vue depuis ce samedi 13 juillet. La famille était logée dans un hôtel de Nancy par une association. Les secours ont été appelés samedi pour une enfant en détresse respiratoire. Conduite aux urgences pédiatriques, la petite est décédée après son arrivée dans le service.

La magistrate indique que ce jour "les circonstances exactes de la commission des faits font encore l'objet d'investigation et devront être précisées au cours de l'information judiciaire". 

  - Visactu
© Visactu