Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nancy : deux jeunes femmes arrêtées après avoir escroqué 7 000 euros à une personne âgée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Deux jeunes Nancéiennes de 22 et 24 ans ont été interpellées mercredi 20 janvier. Elles ont reconnu avoir dépensé 7 000€ en vêtements, maquillage et parfums grâce à une carte bancaire subtilisée à une personne âgée.

La carte bancaire subtilisée a permis l'achat de vêtements, parfums et maquillage
La carte bancaire subtilisée a permis l'achat de vêtements, parfums et maquillage © Radio France - Lagain Aurelie

Les faits se sont répétés entre janvier et décembre 2020. Des achats de vêtements, parfums, maquillage, le tout pour une valeur de 7 000 euros, grâce à une carte bancaire dérobée à une personne âgée vivant à Nancy. Deux jeunes femmes de 24 et 22 ans ont été interpellées ce mercredi 20 janvier, après l'alerte donnée par la famille de la victime. 

La première jeune femme travaillait comme aide à domicile auprès de la dame âgée de 75 ans. Elle est apparemment revenue voir cette dame et lui a subtilisé sa carte bancaire avant de retirer de l'argent et de le dépenser avec son amie. 

Les deux jeunes Nancéiennes ont été placées en garde à vue puis libérées ce jeudi. Elles ont reconnu les faits. Toutes deux sont convoquées pour une procédure de plaider-coupable en octobre prochain pour abus de faiblesse et escroquerie. 

Mais l'amie se trouve d'ores et déjà en prison au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Elle était sous le coup d'une condamnation avec sursis pour des faits similaires. Le sursis est tombé et elle doit purger une peine de deux mois d'emprisonnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess