Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Nancy, les policiers municipaux favorables au port d'une arme à feu

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les maires qui le souhaitent pourront équiper leur police municipale de gilets pare-balles et d'armes à feu. François Hollande l'a annoncé mercredi lors du congrès des maires de France. Une mesure soutenue par les agents municipaux de Nancy.

A Nancy, les policiers municipaux sont équipés d'armes de défense type flashball
A Nancy, les policiers municipaux sont équipés d'armes de défense type flashball © Maxppp - BeneluxPix

Le chef de l’état a détaillé cette semaine de nouvelles mesures sécuritaires. Parmi elles : la possibilité pour les mairies d'armer leur policiers. Les armes viendront directement des stocks de la police nationale. Une mesure que le maire de Nancy, Laurent Hénart ne compte pas appliquer dans sa ville. "Je ne suis pas dans cette disposition, explique t-il. Aller jusqu'à l'arme à feu ça veut dire former, préparer. Nos policiers municipaux jusqu'à maintenant n'étaient pas recrutés pour porter des armes à feu". 

Laurent Hénart n'envisage pas d'armer les policiers municipaux de Nancy

La même formation que la police nationale"

Mais les premiers concernés voudraient bien porter un revolver à la ceinture. "On est déjà formés puisqu'on est déjà armés de tonfas, de flash-ball et de bombes lacrymogènes", rappelle Ludovic Delepierre, représentant CGT de la police municipale de Nancy. "Avant d'être armés, les policiers municipaux doivent subir une formation extrêmement poussée avec un nombre de cartouches à tirer par an et un suivi psychologique", détaille l'agent nancéien.

Ludovic Delepierre : "nous avons la même formation que la police nationale"

Du côté de la police nationale, la mesure est également saluée." ll faut définir les missions pour lesquelles les policiers municipaux peuvent prétendre être porteurs de l'arme mais à partir du moment où ils sont confrontés à de la délinquance de voie publique, je pense que ce n'est pas une mauvaise idée", estime Guy Dallier. Pour le représentant du syndicat Unité SGP Police en Lorraine, la difficulté ne sera pas la formation des agents mais plutôt "l’entrepôt et la sécurisation des armes". "Les hôtels de police sont prévus pour, les mairies non", rappelle t-il. 

Guy Dallier : "la lutte contre le terrorisme c'est l'affaire de tous"

5000 recrutements annoncés dans la police et la gendarmerie

François Hollande a également annoncé de nouveaux recrutements pour grossir les effectifs des forces de l'ordre. Une mesure "nécessaire" selon Guy Dallier mais qui ne correspond pas à l'urgence : "il faut organiser le recrutement et la formation, explique t-il, estimant que les nouvelles forces ne seraient opérationnelles sur le terrain que d'ici "15 à 24 mois".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess